Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

JO-2016 : Les Français en route pour Rio

En savoir plus

LE DÉBAT

Theresa May en France : le Brexit au plus vite ?

En savoir plus

Planète @venir

L’incroyable phénomène de l’e-sport

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Fabien Archambault : "La France n'est pas un grand pays de football"

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : la télémédecine, une initiative pour les femmes médecins

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur la route des festivals de musique

En savoir plus

TECH 24

Beauté connectée : parce que vous le valez bien...

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le monde décrit par Trump n’existe pas"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Attentat de Nice : "Cazeneuve face à l'été meurtrier"

En savoir plus

Sports

Toulouse conforte sa place de leader après sa victoire contre le Stade Français

Texte par Dépêche

Dernière modification : 31/03/2012

Grâce, notamment, à une belle performance de son ouvreur Lionel Beauxis, les Toulousains ont battu les Parisiens du Stade Français (22-18), lors de la 22e journée du Top 14. Les champions de France en titre conservent la tête du classement.

AFP - Le Stade Toulousain a conforté sa place de leader du Top 14 et fait perdre des points précieux au Stade Français dans la course à la phase finale en s'imposant (22-18) avec notamment dix-sept points de son ouvreur Lionel Beauxis samedi au Stade de France, lors de la 22e journée.

A une semaine de leur quart de finale de Coupe d'Europe à Edimbourg, les Toulousains ont réussi à se sortir d'un match très disputé face à des Parisiens accrocheurs. Ils comptent quatre points d'avance sur Clermont, battu à Biarritz (15-14). Les Parisiens se retrouvent, eux, hors des six premières places qualificatives pour les barrages et devront batailler face à leurs principaux concurrents Montpellier et le Racing-Métro, tous deux vainqueurs lors de cette journée.

Solides et réalistes, les champions de France ont fait la différence grâce à la botte de Lionel Beauxis (17 points, à 6 sur 7) et leur conquête globalement fiable. Une puissante sortie de mêlée de Gillian Galan relayée par Thierry Dusautoir a notamment amené le seul essai accordé à Florian Fritz malgré un passage à vide de David sur Martin Rodriguez (26).

Patients et aidés par leurs buteurs Felipe Contepomi et Julien Dupuy (100% tous les deux), les Parisiens sont revenus à un point à dix minutes de la fin sur une pénalité du demi de mêlée, après avoir vu un essai refusé à Sergio Parisse un quart d'heure plus tôt pour un passage à vide d'un centre parisien sur Beauxis à proximité de la ligne (55).

Mais après avoir manqué deux "balles de match", une pénalité de 55 mètres (74) et un drop (78), Beauxis a conforté la victoire sur une nouvelle pénalité à la dernière minute.

Les Parisiens devront effacer leurs regrets lors des quatre dernières journées, avec notamment trois déplacements à Clermont (23e journée) face au rival du Racing-Métro (25e journée) et à Biarritz (26e journée).

Première publication : 31/03/2012

  • RUGBY

    Thomas Savare, un industriel pure souche à la tête du Stade Français

    En savoir plus

  • RUGBY - H-CUP

    Le Stade Toulousain sauve l'honneur du rugby français

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)