Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Éléments de langage

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Virus Ebola : l'OMS doit annoncer un plan de lutte de 100 millions de dollars

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 1er aout (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 1er aout (Partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Grande Guerre : au cœur de l’enfer

En savoir plus

#ActuElles

Les "Patronas" au secours des migrants mexicains

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Coup d'envoi de la transition énergétique en France

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza : les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

  • Gaza : le cessez-le-feu entre Israël et le Hamas vire au bain de sang

    En savoir plus

  • Vidéo : "Le monde devrait admirer Israël", selon son ambassadeur aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vidéo : la pauvreté pousse les femmes malgaches vers la contraception

    En savoir plus

  • Ouganda : la justice annule une loi anti-gay particulièrement répressive

    En savoir plus

  • Extensions Internet : l'Icann à la rescousse de l'Iran, la Syrie et la Corée du Nord

    En savoir plus

  • Grande Guerre : au cœur de l’enfer

    En savoir plus

  • Un séisme secoue la région d'Alger et fait six morts et 420 blessés

    En savoir plus

  • Ebola : sommet régional à Conakry pour tenter d'enrayer l'épidémie

    En savoir plus

  • Free convoite T-mobile : "What the hell is Iliad ?" se demandent les Américains

    En savoir plus

  • Plus de 50 kilos de cocaïne volatilisés au "36, quai des Orfèvres"

    En savoir plus

  • Centenaire de 14-18 : les clochers de France sonnent la “mobilisation générale”

    En savoir plus

  • Vidéo : les réfugiés libyens affluent en masse à la frontière tunisienne

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice accorde une peine aménagée, appel du parquet

    En savoir plus

  • Une dizaine de soldats ukrainiens tués par des séparatistes dans l'Est

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Lourd bilan après une série d’explosions dues au gaz à Taïwan

    En savoir plus

Moyen-orient

Damas accepte d'appliquer le plan de paix de Kofi Annan avant le 10 avril

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/04/2012

Damas a accepté d'appliquer le plan de paix en six points proposé par le médiateur de l'ONU et de la Ligue arabe Kofi Annan avant la date limite du 10 avril. Une cessation complète des violences interviendrait alors dans les 48 heures.

AFP - Le médiateur de l'ONU et de la Ligue arabe pour la Syrie Kofi Annan a indiqué lundi au Conseil de sécurité de l'ONU que Damas avait accepté la date limite du 10 avril pour commencer à appliquer son plan de paix, selon des diplomates.
              
Une cessation complète des violences interviendrait alors dans les 48 heures, le régime du président Bachar Al-Assad cesserait de faire avancer ses troupes vers les villes, retirerait ses armes lourdes des villes et commencerait un retrait de ses troupes.
              
Toujours selon des diplomates, M. Annan a demandé au Conseil son soutien sur cette première étape de l'application de son plan.
              
M. Annan a aussi invité le Conseil à étudier les conditions du déploiement d'une mission d'observateurs pour surveiller la situation en Syrie avec un "mandat large et flexible".
              
Le régime syrien a accepté officiellement le plan de réglement en six points mis sur la table par Kofi Annan mais a continué jusqu'ici sa répression de l'opposition, qui a fait plus 9.000 morts depuis un an selon l'ONU. Au moins 18 personnes ont péri dans les violences lundi en Syrie, où l'armée a intensifié ses opérations contre plusieurs bastions de la contestation, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).
              
Le plan de M. Annan préconise la cessation de la violence par toutes les parties sous supervision de l'ONU, la fourniture d'aide humanitaire aux zones touchées par les combats et la libération des personnes détenues arbitrairement.
              
Kofi Annan s'adressait depuis Genève par vidéoconférence aux ambassadeurs des 15 pays membres du Conseil réunis à huis clos à New York pour leur faire un compte-rendu de sa mission.
              
Ce briefing, le deuxième de M. Annan devant le Conseil depuis le début de sa mission, fait suite notamment à une réunion à Istanbul ce week-end du groupe des "Amis du peuple syrien".
              
Ceux-ci avaient appelé à fixer une "date limite" pour l'application du plan Annan mais le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, s'est dit lundi opposé à tout "délai" ou "ultimatum".
              
La Russie, fidèle alliée du régime syrien, a déjà mis son veto à deux projets de résolutions du Conseil sur la Syrie.
              



 

Première publication : 02/04/2012

  • SYRIE

    Le régime de Damas affirme avoir écrasé le mouvement de contestation

    En savoir plus

  • SYRIE

    Kofi Annan exige de Damas un cessez-le-feu "immédiat"

    En savoir plus

  • SYRIE

    Damas accepte le plan proposé par Kofi Annan pour mettre fin à la violence

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)