Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Ultime espoir de retrouver des rescapés du ferry naufragé en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Les séparatistes de l'est de l'Ukraine rejettent l'accord conclu à Genève

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

  • Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

  • Prijedor : les survivants contre l’oubli

    En savoir plus

  • Coupe de la Ligue : le PSG pour sauver sa saison, Lyon pour la bonifier

    En savoir plus

  • Manuel Valls au Vatican pour les canonisations de Jean-Paul II et Jean XXIII

    En savoir plus

  • Hollande ne se représentera pas en 2017 si le chômage ne baisse pas

    En savoir plus

  • Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

  • La Russie "ne souhaite pas se faire déborder par le mouvement qu’elle a suscité"

    En savoir plus

  • Aquilino Morelle, conseiller politique de François Hollande, démissionne

    En savoir plus

  • Au moins 12 morts dans l'avalanche la plus meurtrière de l'Everest

    En savoir plus

  • En Inde, des votes à vendre

    En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

Asie - pacifique

L'élection d'Aung San Suu Kyi au Parlement est confirmée

©

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/04/2012

Les médias d'État birmans ont confirmé l'élection de l'opposante Aung San Suu Kyi au Parlement lors de législatives partielles historiques. Son parti, la Ligue nationale pour la démocratie (LND), a obtenu au moins 40 des 44 sièges qu'il briguait.

AFP - L'opposante birmane Aung San Suu Kyi a été élue dimanche députée pour la première fois de sa carrière, lors d'élections partielles historiques, ont confirmé lundi les médias d'Etat.
              
Son parti, la Ligue nationale pour la démocratie (LND), a remporté au moins 40 des 44 sièges qu'il briguait, dont 35 à la chambre basse du parlement, ont-ils ajouté. Les résultats officiels dans cinq circonscriptions n'ont pas encore été annoncés.


Au total 45 sièges étaient à pourvoir lors de ces partielles: 37 à la chambre basse du parlement (sur 440 députés), six à la chambre haute et deux dans des chambres régionales.
              
La LND avait tablé dès dimanche soir sur des victoires dans tout le pays et affirmé que Suu Kyi avait triomphé dans sa circonscription rurale de Kawhmu, à deux heures de Rangoun, provoquant des scènes de liesse au quartier général du parti.
              
Un siège semblait toutefois pouvoir leur échapper, un porte-parole du parti évoquant 43 sièges gagnés sur 44 et un encore en cours de dépouillement.
              
Un responsable du Parti national démocratique shan (SNDP), deuxième force du parlement actuel, avait de son côté assuré que son candidat était "en tête" dans une circonscription du Nord de l'Etat Shan.
              
Le nouveau gouvernement n'a de toute façon rien à craindre.
              
Le Parti de la solidarité et du développement de l'Union (USDP), créé de toutes pièces par l'ancienne junte, avait revendiqué environ 80% des sièges en 2010. Et un quart des parlementaires sont, en vertu de la Constitution, des militaires d'active désignés en marge du processus électoral.
              

 

Première publication : 02/04/2012

Comments

COMMENTAIRE(S)