Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao suspendu provisoirement après son coup de tête

    En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

Asie - pacifique

L'élection d'Aung San Suu Kyi au Parlement est confirmée

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/04/2012

Les médias d'État birmans ont confirmé l'élection de l'opposante Aung San Suu Kyi au Parlement lors de législatives partielles historiques. Son parti, la Ligue nationale pour la démocratie (LND), a obtenu au moins 40 des 44 sièges qu'il briguait.

AFP - L'opposante birmane Aung San Suu Kyi a été élue dimanche députée pour la première fois de sa carrière, lors d'élections partielles historiques, ont confirmé lundi les médias d'Etat.
              
Son parti, la Ligue nationale pour la démocratie (LND), a remporté au moins 40 des 44 sièges qu'il briguait, dont 35 à la chambre basse du parlement, ont-ils ajouté. Les résultats officiels dans cinq circonscriptions n'ont pas encore été annoncés.


Au total 45 sièges étaient à pourvoir lors de ces partielles: 37 à la chambre basse du parlement (sur 440 députés), six à la chambre haute et deux dans des chambres régionales.
              
La LND avait tablé dès dimanche soir sur des victoires dans tout le pays et affirmé que Suu Kyi avait triomphé dans sa circonscription rurale de Kawhmu, à deux heures de Rangoun, provoquant des scènes de liesse au quartier général du parti.
              
Un siège semblait toutefois pouvoir leur échapper, un porte-parole du parti évoquant 43 sièges gagnés sur 44 et un encore en cours de dépouillement.
              
Un responsable du Parti national démocratique shan (SNDP), deuxième force du parlement actuel, avait de son côté assuré que son candidat était "en tête" dans une circonscription du Nord de l'Etat Shan.
              
Le nouveau gouvernement n'a de toute façon rien à craindre.
              
Le Parti de la solidarité et du développement de l'Union (USDP), créé de toutes pièces par l'ancienne junte, avait revendiqué environ 80% des sièges en 2010. Et un quart des parlementaires sont, en vertu de la Constitution, des militaires d'active désignés en marge du processus électoral.
              

 

Première publication : 02/04/2012

COMMENTAIRE(S)