Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Timochenko : "Je ne regrette pas ce que j'ai fait" en Colombie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Madagascar : la justice exige la nomination d'un gouvernement d'union nationale

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Irlande: référendum historique sur l'avortement

En savoir plus

TECH 24

VivaTech 2018 : Paris veut s'imposer sur la mappemonde du numérique

En savoir plus

BILLET RETOUR

La bataille et ses héros en mémoire, Kobané se reconstruit

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

En Guadeloupe, les papilles des Antilles

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Coalition populiste en Italie : une nouvelle crise en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Données personnelles : qui a peur du RGPD ?

En savoir plus

#ActuElles

Salvador : en prison pour une fausse couche

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Grands titres, éditos, photos et dessins du jour... Nos chroniqueurs passent en revue les Unes de la presse française et étrangère, ainsi que les débats qui l’alimentent. Du lundi au vendredi à 7h15 et 9h15.

Dernière modification : 03/04/2012

"La victoire sans la liberté"

Presse internationale, Mardi 3 avril 2012. Au menu de la presse internationale ce matin, l’élection historique de l’opposante Aung San Suu Kyi, qui donne lieu toutefois à des commentaires mitigés sur la capacité du régime à se réformer, la fin du calvaire des otages des Farc, et les Malouines, 30 ans après.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook…

On commence cette revue de presse internationale avec l’élection de l'opposante birmane Aung San Suu Kyi au parlement, élection qui s’est transformée pour elle en triomphe historique.

C’est une victoire qui intervient 24 ans après le retour d’Aung San Suu Kyi dans son pays, mais The Independent, rappelle que le plus dur ne fait sans doute que commencer, et qu’il ne sera pas simple pour l’opposante birmane de répondre à ce double impératif: parvenir à agir, sans toutefois de retrouver identifiée au régime, faire modifier la constitution, sans trop effrayer non plus les militaires qui tiennent le pouvoir. Quoi qu’il advienne, c’est une première victoire a qui été saluée largement par les chancelleries occidentales, et l'Union européenne a même laissé entrevoir un possible allègement de ses sanctions à l’égard du régime.

Mais c’est justement sur ce point que les réticences se font le plus entendre ce matin: et si finalement le régime birman n’avait autorisé cette victoire que pour desserrer l’étau des sanctions internationales ? C’est  l’avis en tout cas d’une autre opposante birmane, Zoya Phan, qui écrit dans The Guardian que le succès remporté par Aung San Suu Kyi n’apportera pas, pour autant, la liberté à son pays. Bien au contraire, l’auteur évoque une répression plus forte encore que par le passé, notamment à l’encontre des minorités, et en particulier du peuple karen.

On passe maintenant en Colombie, où les FARC ont décidé de rendre leur liberté aux derniers policiers et militaires qu’elles tenaient séquestrés. Les plus anciens otages de Colombie ont enfin retrouvé la liberté, après 14 ans de détention, mais c’est un geste, rappelle El Espectador, que le gouvernement juge insuffisant pour ouvrir un dialogue avec les Farc.

Plus optimiste, El Tiempo évoque pour sa part une porte enfin ouverte à la paix,  même si le gouvernement a posé comme préalable à la reprise du dialogue non seulement la libération des otages, mais aussi un cessez-le-feu complet et le dépôt des armes. Le journal demande au président Juan Manuel Santos de ne pas faire apparaître le geste des Farc comme une reddition mais accepte, plutôt, de poursuivre les négociations.

A voir également ce matin, ces tensions persistantes entre l’Argentine et la Grande-Bretagne au sujet des Malouines, qui commémoraient hier le 30ème anniversaire du début de la guerre entre les deux pays. C’est un anniversaire, rapporte The Times, qui a donné lieu de part et d’autre, de discours intransigeants sur la souveraineté disputée de ce petit archipel de l'Atlantique sud.

A voir toujours sur ce sujet, les révélations cette fois, de The Independent, qui a enquêté sur le rôle des services secrets chiliens dans le conflit qui a opposé les deux pays, et notamment dans l’attaque du General Belgrano, ce croiseur argentin coulé en mai 1982 par un sous-marin britannique, avec plus de 300 hommes à bord, ce qui avait fait capoter les négociations diplomatiques alors en cours. D’après The Independent, cette attaque aurait été menée sur la foi d’interceptions réalisées par les services chiliens, sous les ordres à l’époque du général Augusto Pinochet, informations transmises ensuite au cabinet de Margaret Thatcher, avec les conséquences que l’on sait.

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

25/05/2018 Protection des données

"Souriez, vous êtes (mieux) protégés"

Dans cette seconde revue de presse de la matinée : que penser du règlement général sur la protection des données (RGPD) qui entre en vigueur ce vendredi, de nouvelles...

En savoir plus

25/05/2018 Donald Trump

Plus du tout de sommet États-Unis - Corée du Nord ?

L'annulation du sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un est la une de cette première revue de presse du vendredi 25 mai. Également au menuÉ: le référendum irlandais sur...

En savoir plus

24/05/2018 revue de presse

"Le football américain s'agenouille devant Trump"

Dans la presse ce jeudi 24 mai : le référendum irlandais sur l’avortement, la décision de la NFL d’obliger les joueurs de football américain à se tenir debout au moment de...

En savoir plus

24/05/2018 Revue de presse française

"From Russia with luck"

À la une de la presse ce jeudi 24 mai : la désignation de Giuseppe Conte pour diriger le nouveau gouvernement italien, la visite d’Emmanuel Macron en Russie, la première...

En savoir plus

23/05/2018 revue de presse

"Un archevêque australien condamné pour avoir couvert un pédophile"

Dans la presse ce mercredi 23 mai : la mort de l’écrivain américain Philip Roth, la condamnation de l’archevêque australien Philip Wilson accusé d’avoir couvert des faits de...

En savoir plus