Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

À la "Frontière Sud" du Mexique, où commence vraiment le mur contre les migrants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Reda Kateb, un Django Reinhardt qui nous parle d'aujourd'hui

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Travaillez, M. Macron"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La majorité des Français n'a pas de candidat au second tour"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : le correspondant de RFI, Ahmed Abba, condamné à 10 ans de prison

En savoir plus

JOURNAL DE CAMPAGNE

Marine Le Pen et Emmanuel Macron sont qualifiés pour le second tour de l'élection présidentielle

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Présidentielle 2017 : le soutien à Emmanuel Macron divise

En savoir plus

LE DÉBAT

Présidentielle en France : la déroute des partis traditionnels

En savoir plus

LE DÉBAT

Présidentielle en France : la déroute des partis traditionnels

En savoir plus

Asie - pacifique

L'Asean appelle à la levée des sanctions contre la Birmanie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/04/2012

À la suite des législatives partielles qui ont conduit à la victoire d'Aung San Suu Kyi et de son parti, la LND, dans la quasi-totalité des circonscriptions mises en jeu, l’Asean appelle à la levée des sanctions occidentales contre la Birmanie.

AFP - Les dirigeants de l'Association des nations d'Asie du Sud-Est (Asean) réunis mardi en sommet à Phnom Penh ont appelé à la levée des sanctions occidentales contre la Birmanie après les élections partielles historiques de dimanche, a indiqué un haut responsable cambodgien.

Les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Asean "appellent à la levée de toutes les sanctions contre la Birmanie", a déclaré aux journalistes le ministre des Affaires étrangères adjoint Kao Kim Hourn, dont le pays assure la présidence tournante du bloc régional.

"La levée des sanctions contribuerait positivement au processus démocratique et en particulier au développement économique de la Birmanie", a-t-il ajouté, citant les dirigeants réunis à huis-clos.

Le président birman Thein Sein a assuré à ses homologues que les élections de dimanche avaient été "transparentes, libres et justes, alors il accepte les résultats", a-t-il encore indiqué.

Le scrutin de dimanche a vu le triomphe de l'opposante Aung San Suu Kyi, élue députée pour la première fois, et de sa Ligue nationale pour la démocratie (LND), qui a remporté au moins 40 des 45 sièges en jeu, selon des résultats officiels partiels.

Première publication : 03/04/2012

  • BIRMANIE

    L'élection d'Aung San Suu Kyi au Parlement est confirmée

    En savoir plus

  • BIRMANIE

    "La Birmanie est en train de renverser le cours de son histoire"

    En savoir plus

  • BIRMANIE

    Quand la Birmanie reçoit les encouragements de Washington

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)