Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Moyen-orient

À Hébron, des colons pourraient avoir un délai pour évacuer leur maison

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/04/2012

Des colons juifs, qui avaient été sommés de quitter leur habitation située dans le secteur palestinien d'Hébron avant ce mardi midi, n'ont pas évacué les lieux. Le Premier ministre Benjamin Netanyahou souhaite que leur expulsion soit reportée.

AFP - Le délai fixé par l'armée israélienne à des colons juifs installés dans une maison contestée à Hébron (Cisjordanie) pour quitter les lieux a expiré mardi sans évacuation, a constaté un photographe de l'AFP.
              
L'armée israélienne avait donné lundi aux colons jusqu'à mardi 15H00 (12H00 GMT) pour s'exécuter, se fondant sur des "considérations d'ordre public".
              
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a cependant demandé au ministre de la Défense Ehud Barak de surseoir à l'exécution de cet ordre.
              
"J'agis en coordination avec Ehud Barak et je lui ai demandé hier (lundi) d'attendre pour vérifier ce qui s'est passé sur le terrain", a expliqué M. Netanyahu lors d'une conférence de presse marquant l'anniversaire de ses trois années au pouvoir.
              
"Il s'agit d'une seule maison. Bien entendu, il y a un aspect politique dans cette affaire mais nous voulons savoir quels sont les problèmes et quelles sont les questions de procédure. Nous voulons agir avec responsabilité et en fonction de nos intérêts nationaux", a-t-il souligné.
              
Selon les médias israéliens, M. Netanyahu a convoqué une réunion sur cette question avec plusieurs de ses principaux ministres mardi à 18H00 (15H00 GMT), laissant supposer que l'évacuation pourrait être reportée.
              
Son bureau a refusé de confirmer ou d'infirmer ces informations.
              
Interrogé par l'AFP, un représentant du ministère de la Défense a assuré que l'ordre d'évacuation "n'avait été ni annulé ni reporté" et que les colons disposaient du délai imparti pour prouver qu'ils avaient légalement acquis et occupé ladite maison.
              
"Nous devons appliquer la loi", a souligné ce responsable sans préciser ni quand ni comment.
              
Peu après l'expiration du délai, un représentant des colons de Hébron a dit attendre le résultat de la rencontre entre M. Netanyahu et ses ministres.
              
"Cette affaire pose deux problèmes légaux: primo, la légalité de l'achat, et secondo, la légalité de leur présence (des colons) sur place", a déclaré à l'AFP le commandant Guy Inbar, porte-parole de l'administration militaire chargée des Territoires palestiniens.
              
"S'agissant de leur présence sur place, nous savons qu'elle est illégale, et c'est pourquoi nous leur avons ordonné de partir. A présent, nous devons examiner la légalité de l'achat. Nous pouvons le faire, soit après les avoir évacués, soit pendant qu'ils sont toujours sur place", a-t-il ajouté.
              
"Si le contrat d'achat est légal, nous verrons s'il y a lieu de leur permettre de rester", a-t-il encore dit.
              
Six familles de colons se sont installées dans la nuit du 28 au 29 mars au deuxième étage inhabité de cette maison dont elles revendiquent la propriété, un titre contesté par des parents palestiniens du propriétaire, habitant pour leur part au premier étage.
              
La maison se trouve à quelques dizaines de mètres du Caveau des Patriarches, important lieu saint vénéré à la fois par le judaïsme et l'islam. L'armée israélienne a décrété le secteur "zone militaire fermée".
              
Quelque 190.000 Palestiniens vivent à Hébron, la plus grande ville palestinienne de Cisjordanie, dans un climat de tension avec 600 colons installés dans une enclave au coeur de la cité, ainsi que 6.500 autres habitant l'implantation de Kiryat Arba, à sa périphérie.
              

 

Première publication : 03/04/2012

  • ISRAËL

    Tollé international contre les nouvelles constructions à Jérusalem-Est

    En savoir plus

  • TERRITOIRES PALESTINIENS

    Inauguration controversée d'un centre culturel dans la colonie de Kyriat Arba

    En savoir plus

  • ISRAËL

    L'État hébreu approuve la construction de 900 nouveaux logements à Jérusalem-Est

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)