Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

En savoir plus

MODE

Fashion week : promenade pour un objet d’exception

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Leïla Bekhti

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande : un sursaut possible ?

En savoir plus

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse: les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Euro-2020 : la finale de l'"Euro pour l’Europe" à Wembley

    En savoir plus

  • Corruption : amende record pour le géant pharmaceutique GSK

    En savoir plus

  • Le Paris des Arts de Leïla Bekhti

    En savoir plus

  • Après le "non" de l’Écosse, la Catalogne prépare son propre référendum

    En savoir plus

  • Ebola : l'infirmière française contaminée reçoit un traitement expérimental

    En savoir plus

  • Les Écossais disent "non" à l’indépendance

    En savoir plus

  • Les volleyeurs français dans le dernier carré du mondial

    En savoir plus

  • À Washington, Petro Porochenko réclame et obtient plus de soutien des États-Unis

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao écope de six mois de suspension

    En savoir plus

  • Alibaba lève plus de 25 milliards de dollars à Wall Street

    En savoir plus

SPORT

L’AC Milan veut faire chuter le Barça

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/04/2012

Le FC Barcelone se méfie fortement de son quart de final retour de la Ligue des Champions contre l'AC Milan, ce mardi. S'ils jouent devant leur public, les Catalans n’ont pu faire mieux qu'un match nul à l'aller à San Siro (0-0).

Pour son quart de finale retour de Ligue des Champions contre l'AC Milan, Barcelone, qui a fait match nul (0-0) à l'aller en Italie, n'est pas dans une situation très confortable. Les Catalans doivent absolument l'emporter au Camp Nou face à des Lombards bien décidés à profiter de la moindre occasion de contre.

Quarts de finale

Matches aller :

27 mars

Apoel Nicosie - Real Madrid 0-3 (Match 1)

Benfica Lisbonne - Chelsea 0-1 (Match 3)

28 mars

Marseille - Bayern Munich 0-2 (Match 2)

AC Milan - Barcelone 0-0 (Match 4)

Matches retour :

3 avril

Bayern Munich - Marseille 2-0 (Match 2)

Barcelone - AC Milan 3-1 (Match 4)

4 avril

Real Madrid - Apoel Nicosie (Match 1)

Chelsea - Benfica Lisbonne (Match 3)


Demi-finales

Matches aller :

17 avril : Bayern Munich contre vainqueur du match 1

18 avril : Vainqueur du match 3 contre FC Barcelone

Matches retour :

24 avril : FC Barcelone contre vainqueur du match 3

25 avril : Vainqueur du match 1 contre Bayern Munich

La défense du titre acquis l'année dernière par les Blaugrana est à ce prix : franchir l'obstacle de Milanais accrocheurs, dominés lors du match aller à San Siro, mais qui misent tout sur la possibilité d'inscrire au moins un but à l'extérieur, qu'ils défendraient ensuite bec et ongles.

Avant le choc face aux Italiens, l'ambiance, côté barcelonais, était donc à la méfiance. D'autant plus que cette saison, le Barça s'est déjà fait surprendre une fois par les "Rossoneri" qui, en phase de poules, étaient parvenus à arracher le nul au dernier moment en Espagne (2-2).

L'avertissement avait alors été sans frais pour les joueurs de Guardiola, mais ce même scénario, s'il devait se répéter ce mardi soir, serait catastrophique pour les Catalans. Il les éliminerait alors d'une compétition qui, compte tenu de l'inflexibilité du Real Madrid qui possède toujours six points d'avance sur eux en Liga, est plus que jamais devenue leur Graal cette saison.

Dimanche, l'ailier Pedro a ainsi mis en garde les siens : "Contre Milan, même si tu domines, tu ne peux pas être en confiance parce que cette équipe peut marquer un but à tout moment".

Pour parvenir à leurs fins, les Barcelonais possèdent toutefois un certain nombre d'atouts dans leur manche.

Le premier d'entre eux est évidemment Leo Messi qui, s'il est resté muet lors du match aller, se trouve toujours dans une forme exceptionnelle : avec 56 buts inscrits cette saison toutes compétitions confondues, la "Pulga" ("la puce") est tout simplement le meilleur buteur européen.

Les habituels complices de l'Argentin paraissent eux aussi affûtés. Iniesta, buteur lors du dernier match de Liga contre Bilbao (2-0), et Xavi, excellent lors du quart de finale aller et qui a pu souffler samedi, devraient ainsi créer des problèmes aux milieux "rossoneri".

Un plan anti-Messi reconduit

Pour mettre en échec ces maîtres à jouer du Barça, l'entraîneur milanais Massimiliano Allegri entend, lui, rester fidèle à une formule qui avait plutôt réussi à son équipe à l'aller : défendre bas, ne pas se laisser aspirer, et jouer les contre-attaques "à la vie, à la mort".

Allegri devrait aligner la même défense. Nesta (36 ans) s'est reposé ce week-end pour garder du jus pour son association avec Mexès. Bonera et Antonini, qui se sont sublimés à l'aller, partent favoris pour occuper les côtés.

Ambrosini, excellent geôlier de la cage anti-Messi à San Siro, commandera, lui, la récupération en l'absence de Van Bommel, blessé et resté à Milan. Seedorf (35 ans), dont l'Europe a pu admirer le talent intact à l'aller, a aussi sauté le déplacement à Catane (1-1), samedi, pour garder tout son suc.

Le "Boa" Kevin-Prince Boateng, en phase de reprise, n'a joué que les 35 dernières minutes en Sicile et devrait tenir sa place en soutien des deux attaquants. Enfin, au côté d'un Ibrahimovic un rien décevant à l'aller, Allegri a le choix entre Robinho, maladroit à San Siro, et Pato, qui n'a plus joué depuis cinq semaines.

Mais Pato avait marqué lors de ce fameux match de poules au Camp-Nou (2-2), et les Milanais sont superstitieux…

FC Barcelone (ESP) : Valdes - Alves, Piqué, Mascherano, Puyol (ou Adriano) - Xavi, Busquets, Iniesta - Alexis Sanchez, Messi, Fabregas

AC Milan (ITA) : Abbiati - Abate, Mexès, Nesta, Antonini - Nocerino, Ambrosini, Seedorf - K.-P. Boateng - Ibrahimovic, Robinho

Arbitre: Björn Kuipers (NED)

Première publication : 03/04/2012

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Stéphane Mbia : "On prépare une surprise au Bayern"

    En savoir plus

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Le Barça obtient le nul sur la pelouse de l'AC Milan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)