Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

SPORT

Samuel Eto'o : "Je n'ai jamais pris la grosse tête"

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 04/04/2012

L’attaquant camerounais Samuel Eto’o, de passage à Paris entre deux rencontres du championnat russe avec son équipe de l’Anzhi Makhachkala, s’est confié à France24 et RFI. L’ancien capitaine des Lions indomptables passe son actualité en revue.

Depuis son arrivée dans l'obscure club russe de l’Anzhi Makhachkala en août dernier, l’attaquant camerounais Samuel Eto’o continue de faire parler de lui. Son transfert de l’Inter Milan au Caucase russe lui permet d’empocher la somme de 60 millions d’euros en trois ans (20 millions d’euros par saison), ce qui fait de lui l’un des footballeurs les mieux payés de la planète.

En sélection, le parcours de Samuel Eto’o est plus tumultueux. Alors que le Cameroun n’a pas réussi à se qualifier pour la CAN-2012, l’ancien capitaine des Lions indomptables a écopé en décembre dernier de 15 matchs de suspension pour avoir incité ses coéquipiers à boycotter un match amical international en Algérie en novembre 2011. Une sanction réduite ensuite à cinq matchs par la Fécafoot (Fédération camerounaise de football) après la vague de protestation qui a suivi l’annonce de la première sanction.

Samuel Eto’o pourra donc rejouer avec le Cameroun en septembre prochain et pourquoi pas ainsi participer à la CAN-2013 organisée en Afrique du Sud.

Quant à son avenir en club, Samuel Eto’o le voit toujours en Russie, même si une arrivée au Paris Saint-Germain est régulièrement évoquée.

De passage justement dans la capitale, le quadruple ballon d’or africain s’est confié à Alain Foka dans l’émission l’Entretien France24/RFI.

Première publication : 03/04/2012

  • Sur RFI

    Cameroun : la suspension de Samuel Eto'o ramenée à huit mois

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Samuel Eto'o a signé au club russe du FC Anzhi Makhachkala

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Samuel Eto'o décroche son quatrième Ballon d'Or africain

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)