Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Adèle Haenel, nouveau visage du cinéma français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, la guerre oubliée

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : au coeur des monts Sinjar

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique : comment sortir de l'impasse ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'écureuil et le serpent"

En savoir plus

  • Fabius veut coordonner avec l'Iran la lutte contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Ce qu'il faut retenir de la vidéo de la décapitation de James Foley par l'EI

    En savoir plus

  • Gaza : pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Darius, ce jeune Rom lynché en juin et SDF en août

    En savoir plus

  • Heurts à Bangui entre soldats français et individus armés

    En savoir plus

  • Vidéo : après une nuit plus calme, la situation reste tendue à Ferguson

    En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • La Fifa interdit au FC Barcelone de recruter

    En savoir plus

  • Au bord de l'éruption, le volcan islandais Bardarbunga menace le trafic aérien

    En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

  • RDC : le retour tant espéré des réfugiés angolais dans leur pays

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

  • Présidentielle 2017 : Alain Juppé candidat à la primaire de l'UMP

    En savoir plus

  • Glissements de terrain meurtriers à Hiroshima

    En savoir plus

SPORT

Samuel Eto'o : "Je n'ai jamais pris la grosse tête"

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 04/04/2012

L’attaquant camerounais Samuel Eto’o, de passage à Paris entre deux rencontres du championnat russe avec son équipe de l’Anzhi Makhachkala, s’est confié à France24 et RFI. L’ancien capitaine des Lions indomptables passe son actualité en revue.

Depuis son arrivée dans l'obscure club russe de l’Anzhi Makhachkala en août dernier, l’attaquant camerounais Samuel Eto’o continue de faire parler de lui. Son transfert de l’Inter Milan au Caucase russe lui permet d’empocher la somme de 60 millions d’euros en trois ans (20 millions d’euros par saison), ce qui fait de lui l’un des footballeurs les mieux payés de la planète.

En sélection, le parcours de Samuel Eto’o est plus tumultueux. Alors que le Cameroun n’a pas réussi à se qualifier pour la CAN-2012, l’ancien capitaine des Lions indomptables a écopé en décembre dernier de 15 matchs de suspension pour avoir incité ses coéquipiers à boycotter un match amical international en Algérie en novembre 2011. Une sanction réduite ensuite à cinq matchs par la Fécafoot (Fédération camerounaise de football) après la vague de protestation qui a suivi l’annonce de la première sanction.

Samuel Eto’o pourra donc rejouer avec le Cameroun en septembre prochain et pourquoi pas ainsi participer à la CAN-2013 organisée en Afrique du Sud.

Quant à son avenir en club, Samuel Eto’o le voit toujours en Russie, même si une arrivée au Paris Saint-Germain est régulièrement évoquée.

De passage justement dans la capitale, le quadruple ballon d’or africain s’est confié à Alain Foka dans l’émission l’Entretien France24/RFI.

Première publication : 03/04/2012

  • Sur RFI

    Cameroun : la suspension de Samuel Eto'o ramenée à huit mois

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Samuel Eto'o a signé au club russe du FC Anzhi Makhachkala

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Samuel Eto'o décroche son quatrième Ballon d'Or africain

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)