Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Au Zimbabwe, le spectre de la crise économique plane toujours

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 04/04/2012

"Nicolas Sarkozy et les islamistes"

Presse française, Mercredi 4 avril. Au menu de la presse française ce matin, la lettre de Nicolas Sarkozy à l’UOIF, et la fermeté affichée du gouvernement à l’égard de l’islam radical, l’affaire Bettencourt, et le premier meeting commun de François Hollande et Ségolène royal depuis 2007.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook…

On commence cette revue de presse française avec le Figaro, qui revient ce matin sur la mise en garde adressée par Nicolas Sarkozy à l’Union des organisations islamiques de France.

C’est à la Une, et c’est assez martial: Nicolas Sarkozy, le doigt pointé, lance un «avertissement aux associations islamistes de France». Le Figaro parle d’une lettre envoyée à l’UOIF, dans laquelle le candidat affirme sa vigilance vis-à-vis des propos «porteurs de messages d’appels à la violence, à la haine et à l’antisémitisme» qui pourraient y être tenus. Le Figaro rappelle que cette mise en garde intervient aux lendemains de l’interdiction faite à six prédicateurs jugés trop radicaux de venir prendre la parole à la tribune de ce congrès. Et juste après le coup de filet contre le groupuscule islamiste Forsane Alizza, les «Cavaliers de la fierté», dont plusieurs membres viennent d’être mis en examen pour «association de malfaiteurs en vue d’une entreprise terroriste».

Quand Nicolas Sarkozy et le gouvernement affichent leur fermeté contre l’islam radical, c’est à voir également du côté du Monde, qui raconte que dans l’entourage de Claude Guéant, le ministre de l’Intérieur, on explique qu’ «au-delà de la présidentielle, c’est bien le drame de Toulouse qui a changé la donne. Le Monde ajoute que «la surenchère du FN semble néanmoins avoir pesé» dans cette attitude.

Nicolas Sarkozy qui doit dévoiler demain son projet, à 17 jours du premier tour. Le Parisien nous apprend qu’il s’agit d’un document de 16 pages, qui sera présenté sous la forme d’une lettre aux Français, tout comme François Mitterrand l’avait fait en 1988. Un projet imprimé à plusieurs millions d’exemplaires qui doit s’ouvrir sur le rappel de ce qui s’est passé à Toulouse et Montauban, mais dont on sait finalement peu de choses sur le fond.

Nicolas Sarkozy, rapporte cette fois Libération, qui s’est aussi exprimé pour la première fois depuis 2010 sur ses comptes de campagne de 2007. C’était hier à la télé, lorsqu’il a été interrogé sur l’affaire Bettencourt et les soupçons du juge Gentil sur un possible financement illégal de cette campagne. Le candidat a parlé de «boules puantes» pour évoquer l’affaire.

Du côté des socialistes, on se prépare à tenir un meeting ce soir, à Rennes, au cours duquel Ségolène Royal doit prendre la parole. Elle a été elle aussi candidate en 2007, et elle va rappeler qu’elle soutient désormais à son ex-compagnon François Hollande, rapporte Libération. Ce sera leur première tribune commune depuis la défaite de 2007.

Elle et lui, lui et elle, c’est à lire aussi ce matin dans le Figaro, qui explique que dans les rangs socialistes, la perspective de voir Ségolène Royal au perchoir de l’assemblée si la gauche gagne en juin, suscite parfois du trouble, sur le mode, «que va-t-elle faire, elle qui est si incontrôlable ?», et que son élection à la Rochelle en juin prochain est loin d’être gagnée, puisqu’elle va devoir  pour cela battre un autre socialiste.

On termine avec la Croix, qui consacre sa Une à la Journée mondiale contre les mines anti-personnel. Le journal rappelle que quatre Etats dans le monde, la Birmanie, Israël, la Syrie et la Libye ont utilisé ces mines anti-personnel au cours des 12 derniers mois.

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h10 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

20/01/2017 Donald Trump

"C'est parti pour le show"

Toute la presse française titre ce matin, presque sans exception, sur l’investiture de Donald Trump. Les journaux reviennent également sur le dernier débat avant le premier tour...

En savoir plus

20/01/2017 Donald Trump

"Du neuf dans un nouveau monde"

La presse mondiale revient ce matin évidemment sur l’investiture de Donald Trump. La situation en Gambie n’est toutefois pas oubliée.

En savoir plus

18/01/2017 Revue de presse internationale

"Ne l'appelez plus Theresa Maybe"

Au menu de la revue de presse internationale de ce mercredi, les commentaires des journaux anglo-saxons après le Brexit radical décidé par Londres. Les amateurs de jeux de mots...

En savoir plus

18/01/2017 Brexit

"Brexit et météo : le froid s'installe"

"Ressenti" est le mot à la Une de la revue de presse française de ce mercredi. Il y a le ressenti des journaux après le choix d'un Brexit radical décidé hier par Theresa May. Il...

En savoir plus

17/01/2017 Revue de presse internationale

"Le Royaume-Uni libéré, délivré"

Au menu de cette revue de presse internationale, mardi 17 janvier, le discours très attendu de Theresa May sur le Brexit et la réaction des Européens aux critiques de Donald...

En savoir plus