Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Opep : le bras de fer entre l'Arabie saoudite et l'Iran continue

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Shimon Peres, ou la bataille "domquichottesque" pour la paix"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nicolas Sarkozy, ses amis, ses affaires, ses emmerdes"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Débat Trump vs Clinton : les réactions sur la Toile

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Débat Juncker - Schulz : "Quel avenir pour l'Europe ?"

En savoir plus

LE DÉBAT

Débat Clinton - Trump : qui a gagné le premier round ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Christian Estrosi : "Les attentats ne suffisent pas à expliquer les chiffres du chômage"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Christian Estrosi : "Les propos de Patrick Buisson ne me touchent pas"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : aux États-Unis, le mouvement "Buy Black" prend de l’ampleur

En savoir plus

Economie

Guerre des brevets : après la plainte de Yahoo!, Facebook contre-attaque

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/04/2012

Facebook a porté plainte à son tour, mardi, contre Yahoo!, l'accusant d'avoir violé dix de ses brevets. Le mois dernier, le portail internet avait lancé une procédure contre le célèbre réseau social pour les mêmes raisons.

AFP - Le géant des réseaux sociaux, Facebook, a contre-attaqué mardi en portant à son tour plainte contre le portail internet Yahoo!, affirmant que c'est lui qui enfreint ses brevets et non le contraire.

Facebook, qui prépare une entrée en Bourse qui pourrait le valoriser autour de 100 milliards de dollars, avait admis fin mars qu'une victoire de Yahoo! dans ce contentieux aurait un impact important sur ses résultats financiers.

Yahoo! avait porté plainte contre Facebook en Californie le mois dernier, l'accusant d'avoir violé dix de ses brevets.

"Nous avions dit dès le début que nous nous défendrions vigoureusement contre la plainte de Yahoo!, et aujourd'hui, nous avons répondu" avec une procédure qui accuse Yahoo! "d'avoir violé 10 brevets de Facebook", a commenté le directeur juridique de Facebook, Ted Ullyot.

Facebook, qui est en train de s'installer sur un ancien campus de Sun Microsystems à Menlo Park, au nord de la Californie, a porté plainte en réponse aux "décisions à courte vue de Yahoo! d'attaquer l'un de ses partenaires et de donner la priorité aux contentieux par rapport à l'innovation", a-t-il ajouté.

Facebook accuse notamment Yahoo! de violation de technologies déposées sur tout un éventail de produits incluant des adresses internet de sites d'informations, de jeux, de voitures, de voyage ou de partage de photos comme Flickr.

Facebook demande notamment au tribunal de rejeter complètement la plainte de Yahoo! et d'exiger du portail internet qu'il lui verse des dommages et intérêts en plus du remboursement de frais de Justice.

Yahoo!, un site créé en 1995 neuf ans avant le roi des réseaux sociaux, assure pour sa part dans sa plainte que, "pour une large part de la technologie sur laquelle Facebook est fondé, Yahoo! y était arrivé en premier, et a en conséquence obtenu des brevets (...) pour protéger ces innovations".

Yahoo! affirme en particulier que "tout le modèle de réseau social de Facebook, qui permet aux internautes de créer des profils et de se connecter avec, entre autres, des gens et des entreprises", est basé sur une technologie qu'il a déposée.

Les plaintes liées aux brevets sont courantes chez les fabricants de téléphones multifonctions ou de tablettes informatiques et les plus grands groupes du secteur s'affrontent les uns les autres dans un imbroglio de plaintes croisées, mais de telles poursuites étaient jusqu'alors rares chez les réseaux sociaux.

Yahoo! devient offensif avec Facebook alors que le groupe aux 845 millions d'utilisateurs l'a doublé l'an dernier sur le marché américain des encarts publicitaires en ligne. Cette année, la part de Facebook sur ce marché est attendue en hausse à 16,8% et celle de Yahoo! en baisse à 9,1%, d'après des chiffres du cabinet eMarketer.

Première publication : 04/04/2012

COMMENTAIRE(S)