Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

kenya : Kenyatta et Odinga appellent au calme a 6 jours du scrutin

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Où est Santiago Maldonado ?"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Chine : Xi Jinping, nouveau Mao ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Harcèlement sexuel, la parole se libère sur la toile.

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Bafel Talabani : le référendum au Kurdistan était une "erreur colossale"

En savoir plus

TECH 24

Holo-Math : ils vont vous faire aimer les mathématiques

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"Flat tax" : révolution fiscale ou cadeau au riches ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macronisme : la théorie des "premiers de cordée"

En savoir plus

FOCUS

Au Japon, l'impact social mitigé des "Abenomics"

En savoir plus

FRANCE

Alerte incendie à la centrale nucléaire de Penly, un réacteur arrêté

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/04/2012

L'un des réacteurs de la centrale nucléaire de Penly (nord-ouest de la France) s'est arrêté automatiquement, ce jeudi, à la suite d'une alerte incendie déclenchée par un dégagement de fumée.

AFP - Une alarme incendie s'est déclenchée jeudi à la centrale nucléaire de Penly (Seine-Maritime), en raison d'un dégagement de fumée, et le réacteur s'est arrêté automatiquement, a annoncé EDF.

"Le 5 avril 2012, à 12H20, une alarme incendie s'est déclenchée suite à un dégagement de fumée dans un local situé dans le bâtiment réacteur de l'unité de production n°2 de la centrale nucléaire de Penly. Les systèmes de sécurité se sont enclenchés normalement et le réacteur s'est arrêté automatiquement", indique EDF dans un communiqué.

"Par ailleurs, les équipes et les moyens de la centrale sont mobilisés (...). Il n'y a pas de blessés et les installations sont en sécurité", précise le groupe.

"Conformément aux procédures, les pompiers ont été prévenus et sont d'ores et déjà sur place avec une dizaine de véhicules d'intervention", précise le producteur d'électricité.

"L'Autorité de sûreté nucléaire, la préfecture de région, la sous-préfecture de Dieppe et la Commission locale d'information (CLI) ont été immédiatement informées de cet évènement", selon le communiqué.

Le président de la CLI, Serge Boulanger, a précisé à l'AFP avoir été informé en début d'après-midi par EDF "d'un dégagement de fumée au niveau d'une pompe d'alimentation d'eau qui se serait mise à fumer suite à un manquement d'huile, au niveau de l'enceinte du réacteur 2".

Selon ces informations, "il y aurait eu de la fumée mais pas de flammes", a ajouté M. Boulanger.
 

Première publication : 05/04/2012

  • ÉNERGIE

    Areva enregistre des pertes historiques

    En savoir plus

  • FRANCE

    La Cour des comptes égratigne l’image du nucléaire bon marché

    En savoir plus

  • FRANCE

    Claude Guéant renforce les mesures de sécurité dans les centrales nucléaires

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)