Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • En direct : "aucune hypothèse exclue" après la disparition du vol d'Air Algérie

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

Afrique

Deux Tunisiens condamnés à sept ans de prison pour des caricatures de Mahomet sur Facebook

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/04/2012

Deux jeunes internautes tunisiens, qui avaient publié des caricatures du prophète Mahomet sur le site Facebook, ont été condamnés à sept années de réclusion pour "atteinte à la morale, diffamation et trouble à l'ordre public".

AFP - Deux jeunes hommes de Mahdia (200 km au sud de Tunis) ont été condamnés fin mars à sept ans de prison pour avoir publié des caricatures du prophète Mahomet sur Facebook, a-t-on appris jeudi de sources concordantes.

L'information, révélée par des sites tunisiens et des blogueurs, a été confirmée jeudi à l'AFP par le ministère de la Justice.

"Ils ont été condamnés, l'un par contumace, à sept ans ans de prison pour atteinte à la morale, diffamation et trouble à l'ordre public", a déclaré le porte-parole du ministère Chokri Nefti, précisant que les deux hommes avaient posté "des dessins représentant le prophète nu" et "diffamé des personnalités tunisiennes".

Le jugement a été rendu le 28 mars et les avocats de la défense ont interjeté appel. L'un des deux jeunes a été incarcéré, l'autre, qui ne s'était pas présenté au tribunal, a été condamné par contumace.

"C'est une peine beaucoup trop lourde", a déclaré pour sa part à l'AFP la militante des droits de l'Homme Bochra Bel Haj Hmida, qui a alerté la présidence de la République sur cette affaire.

"Ce sont deux jeunes diplômés qui se croyaient libres de se dire athées et se pensaient protégés sur Facebook", a-t-elle ajouté.

Deux habitants de Mahdia, dont un avocat, ont porté plainte début mars après avoir vu les caricatures, selon la blogueuse Olfa Riahi qui s'est rendue à Mahdia.

Cette condamnation est une première selon Bochra Bel Haj Hmida. "Avant, personne ne s'intéressait à ce qui se passait sur Facebook", a-t-elle souligné.

Les poursuites judiciaires pour "atteinte à la morale" ou aux "valeurs du sacré" se sont multipliées en Tunisie depuis la révolution, mais c'est la première fois qu'une condamnation aussi lourde est prononcée.

Deux affaires sont toujours en cours ou doivent être rejugées: le procès du directeur de la télévision privée Nessma, poursuivi pour avoir diffusé un film jugé blasphématoire doit reprendre le 19 avril. L'affaire de l'agence tunisienne de l'internet, sommée par la justice de censurer l'accès à des sites pornos, doit être rejugée prochainement. Enfin, le directeur du quotidien Ettounsia a été condamné le 8 mars à 1.000 dinars d'amende après la publication en une d'une photo de nu. Il a fait appel.

Première publication : 05/04/2012

  • DANEMARK

    L'auteur des caricatures décriées de Mahomet quitte la presse

    En savoir plus

  • INTERNET

    La journée Facebook de la caricature de Mahomet provoque l’ire du Pakistan

    En savoir plus

  • INTERNET

    Les Pakistanais privés de Facebook pour un concours de caricatures de Mahomet

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)