Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : l'ONU va déployer 10 000 casques bleus

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Blackout médiatique contre les jihadistes

En savoir plus

DÉBAT

Rentrée économique en France : tableau noir pour l'exécutif ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : accord impossible ?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

  • Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

    En savoir plus

  • Le chef de l'armée désigné Premier ministre à Bangkok

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Libération de Paris : où étaient les combattants noirs de la 2e DB ?

    En savoir plus

  • Netanyahou compare le Hamas aux jihadistes de l'État islamique

    En savoir plus

  • Fabius veut coordonner avec l'Iran la lutte contre l'État islamique

    En savoir plus

Economie

Les dépenses énergétiques plombent la balance commerciale française

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/04/2012

Le déficit commercial français a atteint 6,398 milliards d'euros en février contre 5,593 milliards en janvier. Une mauvaise performance qui serait imputable à l'importation des achats énergétiques due à la vague de froid.

AFP - Le déficit commercial de la France s'est nettement creusé en février par rapport au mois précédent, atteignant 6,398 milliards d'euros, ont annoncé vendredi les Douanes.

"En février, la poussée des importations est en partie imputable à des achats énergétiques liés à la vague de froid, ce qui conduit à relativiser le creusement du déficit à -6,398 milliards d'euros, après -5,593 milliards en janvier", ont déclaré les Douanes dans un communiqué.

"La vague de froid qui a touché la France et la réalisation de travaux de maintenance sur trois raffineries françaises conduisent à une nette poussée des approvisionnements énergétiques (électricité et produits pétroliers raffinés)", ont précisé les Douanes.

Les importations se sont élevées à 43,553 milliards d'euros et les exportations à 37,155 milliards en données corrigées des variations saisonnières et du nombre de jours ouvrables.

Les exportations ont bénéficié de "la bonne tenue des ventes manufacturières, alors que celles de produits agricoles et de matériel militaire se contractent à nouveau fortement", commentent les Douanes.

Les exportations de matériels de transport ont retrouvé "leur meilleur niveau", du fait d'importantes livraisons de satellites et d'une reprise des exportations de véhicules automobiles.

Les Douanes notent aussi "les bonnes performances des équipements électroniques et électriques et des ouvrages en métaux (industries nucléaire et pétrolière)".

Par régions, les exportations sont restées presque stables vers les pays de l'Union européenne mais ont été "particulièrement dynamiques" vers l'Europe hors UE (livraisons de parties de satellites à la Russie) et vers le Proche et Moyen-Orient (aéronautique et équipements industriels).

En revanche, les ventes vers l'Amérique se sont réduites (carburants, après un pic de janvier, et produits chimiques).

Côté importation, outre la flambée des achats de produits énergétiques, les Douanes soulignent que "le niveau des acquisitions aéronautiques à l'Allemagne est en outre ponctuellement très élevé".

"La progression des importations tient également à la fermeté persistante des achats de métaux, de produits pharmaceutiques, de machines industrielles, d'équipements ménagers et électriques et de produits de l'industrie automobile", précise le communiqué.

Par régions, en février, la progression des achats auprès de l'UE s'est accélérée: en provenance d'Allemagne pour l'aéronautique, d'Espagne, de Belgique et de Suède pour les produits énergétiques.

Les importations ont également augmenté depuis le reste de l'Europe (Suisse pour l'électricité et la pharmacie, Russie pour les hydrocarbures naturels et les produits raffinés), mais se sont contractées depuis le Proche et Moyen-Orient.

Le déficit des 12 mois achevés fin février s'est établi à 70,051 milliards d'euros. Le solde négatif record enregistré par la France en 2011 a par ailleurs été une nouvelle fois révisé à la hausse à 70,437 milliards, après une première révision à 70,104 milliards d'euros effectuée le 8 mars.

Première publication : 06/04/2012

  • PRÉSIDENTIELLE FRANÇAISE

    Quand Nicolas Sarkozy promeut un patriotisme économique européen...

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    L'Allemagne confirme son statut de reine européenne du commerce

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le commerce en ligne défie la crise

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)