Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

SUR LE NET

Chine : de faux profils Twitter démasqués

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les cachotteries de Poutine et Merkel"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Les défis diplomatiques de John Kerry

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Gaza : l'espoir de trêve évanoui ?

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola en Afrique de l'Ouest : comment vaincre cette épidémie sans précédent ?

En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • Ebola : état d'urgence au Sierra Leone, l'inquiétude grandit dans le monde

    En savoir plus

  • Un rassemblement pro-israélien organisé ce jeudi à Paris

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

  • Moscou répond aux sanctions en menaçant l’UE et les États-Unis

    En savoir plus

Economie

La baisse du taux de chômage subit un léger ralentissement

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/04/2012

Quelque 120 000 emplois ont été créés aux États-Unis durant mars. Le taux de chômage américain passe ainsi de 8,3% à 8,2%. Mais le rythme de création de postes ralentit par rapport à février, où l'économie en avait enregistré 240 000 de plus.

AFP - Le taux de chômage a baissé à 8,2% aux Etats-Unis en mars, malgré un net ralentissement des embauches dans le pays, selon des chiffres publiés vendredi par le gouvernement.

En données corrigées des variations saisonnières, la première économie mondiale a créé 120.000 emplois nets, selon le département du Travail, soit beaucoup moins qu'attendu par les analystes qui tablaient sur 200.000.

Ces analystes voyaient le chômage se maintenir à 8,3%, son taux en janvier et février.

L'embauche avait été plus vigoureuse lors des deux premiers mois de l'année, permettant la création de 275.000 emplois nets en janvier et 240.000 en février.

Des économistes craignaient que ces chiffres aient pu être gonflés par un temps inhabituellement clément, apportant un surcroît d'activité qui allait être compensé par un ralentissement en mars.

Le chômage peut évoluer différemment des créations d'emplois: son taux est déterminé par des sondages auprès des ménages alors que les créations d'emplois sont calculées à partir de sondages auprès des entreprises, il est sensible aux variations de la population active (qui a moins augmenté en mars qu'en janvier ou en février), et il est calculé au dixième de point de pourcentage près, d'où des effets de seuil.

Depuis l'été, la tendance du taux de chômage est nettement à la décrue, puisqu'il atteignait encore 9,1% en août.

Cette tendance est aussi claire pour une autre mesure du marché du travail, le taux de chômage et de sous-emploi (comprenant entre autres les salariés travaillant à temps partiel contre leur gré, ou les personnes ayant abandonné la recherche active d'un emploi), qui a chuté à 14,5% en mars contre 14,9% en février. C'est le taux le plus bas depuis janvier 2009.

Première publication : 06/04/2012

  • ÉTATS-UNIS

    Les inscriptions au chômage au plus bas depuis quatre ans

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    2011, une année en demi-teinte pour Barack Obama

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Embellie américaine surprise sur le front des embauches

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)