Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : Ahmed Abba condamné à 10 ans de prison

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Présidentielle 2017 : le soutien à Emmanuel Macron divise

En savoir plus

FOCUS

Kenya : quand la sécheresse entraîne la violence

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Un an après, A'salfo rend hommage à Papa Wemba

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Battre le FN ne suffit pas"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le Pen - Macron : deux programmes économiques que tout oppose

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Présidentielle : le choc de deux France"

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Un an après les attentats, une Belgique meurtrie

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

La Belgique, au cœur de l’Europe sans états d’âme?

En savoir plus

FRANCE

La même arme utilisée pour les meurtres dans l'Essonne

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/04/2012

Selon la procureure de la République d'Évry, une seule et même arme a servi à commettre quatre crimes dans l'Essonne, près de Paris. Le mode opératoire du premier des homicides n'était cependant "pas identique" aux suivants.

Reuters - Une seule et même arme a servi à commettre quatre crimes survenus depuis novembre dernier dans l'Essonne, près de Paris, a dit vendredi le procureur d'Evry Marie-Suzanne Le Queau.

Elle a souligné qu'on ne pouvait pour autant affirmer que l'auteur des crimes était une seule et même personne.

"Ce seul élément ne suffit pas en soi pour affirmer à ce stade qu'il s'agisse d'une seule et même affaire", a-t-elle dit lors d'une conférence de presse.

Le mode opératoire des quatre crimes présente des variations, a-t-elle précisé, au lendemain de la mort d'une femme de 47 ans dans un hall d'immeuble à Grigny (Essonne), abattue par un tireur qui a pris la fuite en deux-roues.
 

Première publication : 06/04/2012

COMMENTAIRE(S)