Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DUEL DE L’ÉCO

Brexit : et s'il n'avait pas lieu ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

LES OBSERVATEURS S'ENGAGENT : METTRE EN AVANT LES ACTIONS POSITIVES

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Stanley Johnson : "Pour moi, Boris a fait une campagne exceptionnelle !"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Brexit : les lendemains qui déchantent pour l'Europe ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Quelles conséquences à la dégradation de la note britannique ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

LafargeHolcim va enquêter sur son usine en Syrie

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Royaume désuni"

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit : à quand la suite ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit : à quand la suite ? (Partie 1)

En savoir plus

FRANCE

La même arme utilisée pour les meurtres dans l'Essonne

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/04/2012

Selon la procureure de la République d'Évry, une seule et même arme a servi à commettre quatre crimes dans l'Essonne, près de Paris. Le mode opératoire du premier des homicides n'était cependant "pas identique" aux suivants.

Reuters - Une seule et même arme a servi à commettre quatre crimes survenus depuis novembre dernier dans l'Essonne, près de Paris, a dit vendredi le procureur d'Evry Marie-Suzanne Le Queau.

Elle a souligné qu'on ne pouvait pour autant affirmer que l'auteur des crimes était une seule et même personne.

"Ce seul élément ne suffit pas en soi pour affirmer à ce stade qu'il s'agisse d'une seule et même affaire", a-t-elle dit lors d'une conférence de presse.

Le mode opératoire des quatre crimes présente des variations, a-t-elle précisé, au lendemain de la mort d'une femme de 47 ans dans un hall d'immeuble à Grigny (Essonne), abattue par un tireur qui a pris la fuite en deux-roues.
 

Première publication : 06/04/2012

COMMENTAIRE(S)