Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Afrique

Double attentat près d'une église, au moins 36 morts

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/04/2012

Au moins 36 personnes ont péri ce dimanche lors d'un double attentat à la bombe à proximité d'une église de Kaduna (nord du Nigeria). Depuis fin 2011, le groupe islamiste Boko Haram a mené plusieurs attaques contre des lieux de culte chrétien.

AFP - Trente-six personnes ont été tuées et 20 blessées le dimanche de Pâques lors d'un attentat près d'une église de Kaduna dans le nord du Nigeria, selon un bilan revu à la hausse communiqué de source officielle lundi.

"En tout 36 personnes ont été tuées dans l'explosion. Vingt ont été tuées sur le coup et 16 autres sont mortes dans des hôpitaux", a déclaré à l'AFP Abubakar Zakari Adamu, porte-parole des secours dans l'Etat de Kaduna, dont la capitale éponyme a été le théâtre de l'attaque non revendiquée.

"Nous avons 20 blessés graves, ils reçoivent des soins à l'hôpital militaire ici à Kaduna", a-t-il poursuivi.

Dimanche, un responsable des secours avait affirmé sous couvert d'anonymat que vingt personnes avaient été tuées, dont une majorité de conducteurs de taxi-moto qui se trouvaient aux abords de l'église, et 30 blessées.

La police avait confirmé ce bilan.

Lundi, un membre de la Croix-Rouge nigériane qui a participé à l'évacuation des victimes a indiqué à l'AFP avoir connaissance d'au moins 30 morts.

"Au moment où je suis parti (dimanche), nous avions 30 morts et 15 blessés. Je ne suis pas au courant de ce qui s'est passé ensuite", a déclaré cette source à l'AFP.

L'attentat n'a pas été revendiqué. Mais le groupe islamiste nigérian Boko Haram avait mené une série d'attaques contre des églises et d'autres sites le 25 décembre 2011, jour de Noël. La plus meurtrière avait visé une église proche de la capitale fédérale Abuja et fait 44 morts.

Le Nigeria, pays le plus peuplé d'Afrique avec plus de 160 millions d'habitants, est en proie à de fréquentes attaques d'islamistes.
 

Première publication : 08/04/2012

  • NIGERIA

    Trois chrétiens tués dans une nouvelle attaque près de Jos

    En savoir plus

  • NIGERIA

    Six personnes trouvent la mort dans des violences religieuses

    En savoir plus

  • NIGERIA

    Attentat-suicide meurtrier dans une église à Jos

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)