Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 10/04/2012

Bahreïn : inquiétudes pour un militant emprisonné en grève de la faim

Le sort d’un activiste emprisonné et en grève de la faim à Bahreïn suscite de vives inquiétudes. Une campagne à l’origine bon enfant dérape sur Twitter. Et un réalisateur russe propose une plongée au cœur du métro de Moscou.

Bahreïn : inquiétudes pour un militant emprisonné en grève de la faim

Cela fait désormais plus de deux mois qu’Abdulhadi Al-Khawaja refuse de s’alimenter. Une grève de la faim que cet activiste bahreïni mène afin de protester contre sa condamnation à la perpétuité pour son rôle dans le mouvement de contestation lancé l’an dernier dans le pays.

Et son sort suscite de plus en plus d’inquiétudes alors que Manama vient de refuser son transfert vers le Danemark. Le militant des droits de l’homme bénéficie en effet de la double nationalité bahreïnie et danoise et son état de santé semble se détériorer.

Sa fille Zainab a été brièvement arrêtée à deux reprises en essayant de lui rendre visite la semaine dernière. Et après avoir finalement pu lui parler au téléphone, elle explique sur Twitter que son père a désormais du mal à respirer et qu’il se dit maltraité par les agents de sécurité mais aussi par le personnel de l’hôpital militaire où il a été admis.

Une affaire qui mobilise également l’opposition chiite qui continue de contester la dynastie sunnite au pouvoir. Le portrait d’Abdulhadi Al-Khawaja a ainsi été brandi par des centaines de manifestants qui, vendredi dernier, ont défilé à travers le pays pour appeler à sa libération et réclamer des réformes politiques.

Des protestataires qui font aujourd’hui pression sur la Fédération internationale de l'automobile pour qu’elle annule le Grand Prix du Bahreïn prévu le 22 avril. L’an dernier déjà, cette épreuve considérée comme une fierté nationale avait été supprimée sur fond de manifestations et de répression.

 

#ToMyUnbornChild : la campagne Twitter qui dérape

Formidable outil pour mobiliser les internautes du monde entier pour la défense de telle ou telle cause, Twitter est un espace d’expression qui n’est cependant pas à l’abri des dérapages de certains de ses utilisateurs. C’est ce dont la campagne « #ToMyUnbornChild », lancée mi-mars sur le réseau social, a récemment fait les frais après qu’une poignée d’internautes a tenté de détourner le slogan de l’opération pour s’en prendre aux homosexuels.

Tout avait pourtant bien commencé pour la campagne dont l’objectif initial était d’inviter les parents à imaginer une phrase qu’il pourrait dire à leur futur enfant. Une initiative qui n’a d’ailleurs pas tardé à rencontrer un certain succès en ligne, les messages d’espoir et autres conseils sympathiques envoyés du monde entier se multipliant rapidement sur la Toile.

Un succès qui n’était semble-t-il pas du goût de tous puisque certains internautes ont choisi de détourner les mots-clés « #ToMyUnbornChild » pour poster des commentaires homophobes. Des messages au goût plus que douteux, généralement rédigés par pure provocation, qui ont bien évidemment choqué une large partie de la Twittosphère.

Ils ont en effet été très nombreux à réagir à ces messages homophobes pour en dénoncer l’absurdité et appeler à plus de tolérance. Un appel que tente également de relayer à sa manière la réalisatrice Charlotte Moore à travers ce film mis en ligne la semaine dernière. Dans cette vidéo, des acteurs murmurent ainsi à des ventres de femmes enceintes les messages les plus horribles ayant été publiés sur Twitter dans le cadre de la campagne. Une manière pour l’artiste de critiquer cette violence qui, pour une poignée d’énergumènes, semble n’avoir aucune portée tant qu’elle reste virtuelle.

 

La Maison Blanche lance le « reçu du contribuable »

La Maison Blanche a lancé la semaine dernière un site baptisé « le reçu du contribuable » qui permet de savoir à quoi ont servi les impôts payés au niveau fédéral par chaque foyer américain. En entrant le montant annuel des taxes dont ils ont dû s’acquitter, les citoyens pourront donc désormais connaître très exactement quels sont les services de l’Etat qui ont bénéficié de leur argent. Ainsi, lorsque qu’un Américain paie 25 000 dollars d’impôts, environ un quart de cette somme est reversée à la défense de la nation, un autre quart est utilisé pour financer les programmes de protection sociale et le reste est partagé principalement entre les organismes de lutte contre le chômage et le système éducatif.


Tendance du jour sur les réseaux sociaux

Se servir de Twitter pour faire sa propre publicité et critiquer la froideur des messages mis en ligne sur le site de microblogging. C’est l’idée qu’ont eue les responsables marketing de Skype, le service de téléphonie gratuit via Internet qui, en plus d’avoir lancé une vaste campagne d’affichage aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, ont également investi le réseau social en utilisant les mots-clés « #itstimeforSkype » pour assurer la promotion de leur marque auprès des internautes. Une stratégie plutôt originale qu’ils sont nombreux à applaudir sur la Toile.

 

La vidéo du jour

Une plongée au cœur du métro moscovite… c’est ce que pourront vivre les internautes qui visionneront cette vidéo mise en ligne par le réalisateur Sasha Aleksandrov. Un travail splendide et très rythmé qui permettra de découvrir l’effervescence qui agite les couloirs du métro de la capitale russe sans avoir à quitter son salon.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

18/09/2014 Réseaux sociaux

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

Au sommaire de cette édition : les jeunes internautes iraniens contournent massivement la censure en ligne; au Kenya, les mauvais parents sont dénoncés sur Facebook; et un...

En savoir plus

17/09/2014 Réseaux sociaux

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

Au sommaire de cette édition : Wikileaks dénonce des pays ayant recours à des logiciels espions pour surveiller la Toile; en Angleterre, un projet de « zoo humain » choque les...

En savoir plus

16/09/2014 Réseaux sociaux

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

Au sommaire de cette édition : la Toile appelle les médias à censurer les vidéos de l’organisation de l’Etat islamique; la tendance du « Book Bucket Challenge » déferle sur le...

En savoir plus

13/09/2014 Réseaux sociaux

Le web révolutionne le journalisme d'investigation

Et si l'avenir du journalisme d'investigation passait par le web ? "Enquête ouverte" est le premier site français qui utilise le "crowdsourcing" pour recueillir de nouvelles...

En savoir plus

15/09/2014 Réseaux sociaux

La Toile réagit à l'exécution de David Haines

Au sommaire de cette édition : la Toile fait part de son émotion après l’exécution de David Haines; les responsables politiques philippins sont invités à prendre les transports...

En savoir plus