Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Mali - pourparlers à Alger : peut-on croire à la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine : la Russie en guerre contre l'Europe ?

En savoir plus

FOCUS

Les géants américains du tabac à l'assaut de la cigarette électronique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ben l'Oncle Soul toujours en plein rêve pour son deuxième album

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le trio CAB, un voyage musical entre Afrique, Brésil et Caraïbes

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Quand Manuel Valls tente de faire disparaître ses tweets

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • Hong Kong en rébellion contre l’emprise de Pékin

    En savoir plus

  • Vidéo : une rentrée des classes pas comme les autres en Ukraine

    En savoir plus

  • L'ONU envoie une mission pour enquêter sur les crimes de l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Vers un nouveau coup d'État militaire au Pakistan ?

    En savoir plus

  • Cisjordanie : les États-Unis exhortent Israël à renoncer aux expropriations

    En savoir plus

  • Face à l'avancée de l'EI en Irak, la peur gagne l'Iran

    En savoir plus

  • Et si la France vendait la Joconde pour éponger ses dettes ?

    En savoir plus

  • Webdoc : "Le Grand incendie" primé à Visa pour l'image

    En savoir plus

  • Le pape organise un "match pour la paix" avec des stars du foot

    En savoir plus

  • Le Premier ministre de retour au Lesotho après un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, huit morts

    En savoir plus

  • République centrafricaine : les ravages de la haine

    En savoir plus

  • Embargo russe : les producteurs français redoutent la concurrence polonaise

    En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

Afrique

Deux assauts imputés à Boko Haram font une dizaine de morts dans le nord-est du pays

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/04/2012

Sept personnes, dont trois membres présumés du groupe islamiste nigérian Boko Haram, ont été tuées dans la nuit de dimanche à lundi au cours de deux attaques imputées à ce mouvement proche d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI).

AFP - Sept personnes, dont trois membres présumés du groupe islamiste Boko Haram, ont été tuées dans le nord-est du Nigeria au cours de deux attaques imputées à ce mouvement violent, ont indiqué lundi l'armée et la police.

Selon un porte-parole militaire, des islamistes présumés ont mené dans la nuit de dimanche à lundi un assaut contre la ville de Dikwa, dans l'Etat de Borno, et tué un homme politique, un policier et un civil. Trois assaillants ont été tués par l'armée qui est intervenue.


"Des terroristes présumés de Boko Haram ont attaqué et incendié à Dikwa le commissariat de police, la banque Unity et l'hôtel Freedom et ils ont tenté de mettre le feu au secrétariat de l'administration locale de Dikwa", a indiqué le lieutenant-colonel Sagir Musa.

Un homme politique local, "un sergent de la police et un civil ont été tués par les terroristes", a-t-il ajouté.

Une force spéciale (JTF) déployée dans l'Etat de Borno où Boko Haram a sa base, "a repoussé l'attaque" et "trois terroristes de Boko Haram ont été tués tandis que de nombreux autres se sont enfuis avec des blessures par balle", a poursuivi le lieutenant-colonel, porte-parole de la JTF.

Lundi en fin de matinée, la situation était "sous contrôle" et un retour à la normale était observé, a-t-il affirmé.

L'armée a saisi un pick-un appartenant aux assaillants ainsi que quelques armes et des munitions, a encore indiqué le lieutenant-colonel Sagir Musa.

Dimanche soir, dans une attaque séparée à Potiskum, dans l'Etat voisin de Yobe, d'autres membres présumés de Boko Haram ont tenté d'abattre un policier à son domicile et ont tué sa fillette de 7 ans, selon un porte-parole de la police.

"Des membres présumés de Boko Haram ont attaqué la maison d'un sergent de la police à Potiskum vers 21H00 hier et ont tenté de le tuer", a déclaré à l'AFP le porte-parole de la police de Yobe, Toyin Gbadigisin.

L'homme ciblé a réussi à s'enfuir mais les assaillants "ont abattu sa fille de 7 ans et sérieusement blessé une autre fille de 12 ans et un fils de 10 ans qui sont à l'hôpital", a-t-il poursuivi.

Selon des habitants de Potiskum, le sergent avait déjà survécu à une précédente tentative d'assassinat.

Ces violences interviennent au lendemain d'un attentat à la bombe qui a fait 20 morts et une trentaine de blessés, le jour de Pâques, près d'une église de Kaduna (nord). Il n'a pas été revendiqué mais rappelle un attentat contre une église du centre le jour de Noël, qui avait fait 44 mort et avait été revendiqué par Boko Haram.

Le groupe multiplie depuis des mois les attaques meurtrières. Il vise régulièrement les symboles de l'autorité de l'Etat et est tenu responsable de très nombreux assassinats de policiers.

Il a également revendiqué plusieurs attaaques de grande envergure dont, le 20 janvier, une série d'attaques coordonnées à Kano, la grande métropole du nord. Cette opération, la plus meurtrière que Boko Haram ait revendiquée, avait visé en particulier des commissariats et fait 185 morts en quelques heures.

Le Nigeria est le pays le plus peuplé d'Afrique avec plus de 160 millions d'habitants, également répartis entre musulmans (majoritaires dans le nord) et chrétiens (essentiellement dans le sud).
 

Première publication : 09/04/2012

  • NIGERIA

    Double attentat près d'une église, au moins 36 morts

    En savoir plus

  • NIGERIA

    Boko Haram pose ses conditions au gouvernement pour mettre fin aux violences

    En savoir plus

  • NIGERIA

    Boko Haram conteste son implication dans le meurtre des deux otages européens

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)