Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

SUR LE NET

"Tor", nouvelle cible de la NSA

En savoir plus

  • Reprise des bombardements à Gaza, l'espoir d'une trêve s'éloigne

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

  • Boko Haram kidnappe la femme du vice-Premier ministre camerounais

    En savoir plus

Amériques

Les cinq suspects du 11-Septembre mis en accusation le 5 mai

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/04/2012

Cerveau autoproclamé des attentats contre le World Trade Center, Khaled Cheikh Mohammed sera mis en accusation le 5 mai en compagnie de ses quatre complices présumés par un tribunal militaire d’exception, à Guantanamo.

AFP - Le cerveau autoproclamé des attentats du 11-Septembre Khaled Cheikh Mohammed et ses quatre complices présumés seront mis en accusation le samedi 5 mai devant un tribunal militaire d'exception à Guantanamo (Cuba), a annoncé mardi le Pentagone.

Le juge militaire James Pohl s'est saisi du dossier et a fixé la date pour la lecture de l'acte d'accusation au 5 mai à 09H00 locales à Guantanamo, selon un document signé du juge rendu public mardi sur le site internet des tribunaux militaires.

Cette date est susceptible d'être repoussée si les avocats des cinq accusés le demandent.

"Lors de l'audience du 5 mai, j'établirai un calendrier complet de la procédure dans ce dossier", a écrit le juge Pohl, dans ce document daté de lundi. Il a demandé aux avocats de soumettre leurs suggestions avant cette date pour arrêter un calendrier qui "satisfasse autant que possible toutes les parties". Le procès ne devrait pas se tenir avant plusieurs mois.

Le Koweitien Khaled Cheich Mohammed, 46 ans, mieux connu sous ses initiales anglaises KSM, le Yéménite Ramzi ben al-Chaïba, le Pakistanais Ali Abd al-Aziz Ali et les Saoudiens Wallid ben Attach et Moustapha al-Houssaoui, seront formellement accusés d'être "responsables de la préparation et de l'exécution des attentats du 11 septembre 2001 à New York, Washington et Shanksville (Pennsylvanie), qui ont tué 2.976 personnes".

Ils encourent tous les cinq la peine de mort.

Première publication : 10/04/2012

  • ÉTATS-UNIS

    La justice militaire veut la peine de mort pour les accusés du 11-Septembre

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)