Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Nigeria face à Boko Haram

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ali Benflis répond aux attaques d’Abdelaziz Bouteflika

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Chine : la croissance ralentit à 7,4% au premier trimestre

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Dans l'ombre de Bouteflika"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Booty Looting", un pillage chorégraphié de Wim Vandekeybus

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Bras de fer entre Washington et Téhéran autour d’un ambassadeur

En savoir plus

SUR LE NET

San Francisco : une nouvelle agression liée aux Google Glass

En savoir plus

FOCUS

Les Taïwanais divisés vis-à-vis de la Chine

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Cuisine durable

En savoir plus

  • En images : des centaines de disparus après le naufrage d’un ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine : "L'Ukraine est au bord de la guerre civile"

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • Coupe d'Espagne : une finale Barcelone-Madrid sans Ronaldo

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

  • Kiev passe à l'offensive contre les pro-russes dans l'Est

    En savoir plus

  • Ali Benflis : "La présidence à vie en Algérie, c’est terminé"

    En savoir plus

  • Les prisonniers d'Abou Ghraib transférés face à la menace djihadiste

    En savoir plus

  • Des travaux d'intérêt général pour Silvio Berlusconi

    En savoir plus

  • Vidéo : Yasmina Khadra appelle les Algériens à "chasser" le régime

    En savoir plus

  • Réforme des régions : la Bourgogne et la Franche-Comté sur la voie de la fusion

    En savoir plus

  • Reportage : à Horlivka, les insurgés s'emparent des bâtiments officiels

    En savoir plus

  • Un an après les attentats, Boston rend hommage à ses victimes

    En savoir plus

  • L'incendie de Valparaiso pourrait encore durer plusieurs jours

    En savoir plus

  • Hillsborough : 25 ans après, Liverpool demande toujours justice pour les victimes

    En savoir plus

SPORT

Coupe de France : l'OL étrille le Gazélec Ajaccio et se hisse en finale

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/04/2012

L'Olympique Lyonnais a validé son billet pour la finale de la Coupe de France en battant sans surprise le Gazélec Ajaccio 4 buts à 0, ce mardi, en Corse. Quevilly affrontera Rennes, mercredi, dans l'autre demi-finale.

REUTERS - A quatre jours de sa finale de la Coupe de la Ligue, l'Olympique Lyonnais s'est offert mardi le droit d'en disputer une autre à la fin du mois, celle de la Coupe de France, en battant le Gazélec Ajaccio sur sa pelouse (4-0).
 
Les rêves du club corse de National, qui avait éliminé aux tours prédents deux clubs de Ligue 1, Toulouse et Montpellier, ont pris fin à l'heure de jeu, sur un but signé Alexandre Lacazette (59e).
 
Car après cette ouverture du score, à onze contre dix, les Lyonnais ont tué le match avec un deuxième but signé Lisandro Lopez (73e), un troisième signé Clément Grenier (80e) et un dernier, inscrit par Bafétimbi Gomis dans les toutes dernières minutes de jeu (90e).
 
En finale, le 28 avril au Stade de France, l'OL rencontrera Rennes ou un autre club de National, Quevilly, qui s'affronteront mercredi soir au Stade Michel-d'Ornano, à Caen (18h45 GMT).
 
Malgré la pluie et une pelouse grasse, les 22 acteurs présents au coup d'envoi ont réalisé une entame de match des plus engagées, en se livrant à un jeu d'attaque-défense incessant, avec un poteau et une barre transversale touchés de part et d'autres en à peine dix minutes de jeu.
 
La première grosse alerte est venue du côté lyonnais, avec Kim Källström à la baguette, qui d'une frappe lourde du gauche à l'entrée de la surface a contraint le portier corse à la parade (3e).
 
Peu impressionnés par le pedigreee de leur adversaire de Ligue 1, les "Gaziers" ont réagi à peine sept minutes plus tard sur une action lancée côté gauche.
 
Après un bon débordement et un centre au cordeau, Mickaël Colloredo a en effet failli, d'une frappe en pivot qui a fini sa course sur le poteau, tromper la vigilance du gardien de l'équipe de France, Hugo Lloris (10e).
 
A DIX CONTRE ONZE, AJACCIO A CRAQUÉ
 
En guise de réponse immédiate, le Lyonnais Jimmy Briand s'est fendu d'une longue chevauchée côté droit, qui après une feinte de tir dans la surface, s'est transformée en une frappe enroulée sur la barre transversale (13e).
 
Après ce premier quart d'heure de folie, la rencontre a quelque peu retrouvé un rythme normal, jusqu'à un fait de jeu aux conséquences lourdes, survenu à sept minutes de la pause: l'exclusion du milieu corse Anthony Colinet, pour un tacle dangereux sur Alexandre Lacazette (38e).
 
La rencontre a alors pris un tour électrique, avec une succession d'arrêts de jeu et plusieurs débuts de bagarre générale jusqu'à un coup franc sur la barre de Kim Källström (45e+2) et le coup de sifflet de la première période.
 
Au retour des vestiaires, les Corses ont fait montre de courage et de générosité malgré leur infériorité numérique. Et c'est sur un contre mené par Nicolas Verdier que le portier de l'OL et des Bleus a été une nouvelle fois sauvé par son poteau (49e).
 
Mais à peine dix minutes plus tard, les Gaziers ont payé leurs efforts physiques supplémentaires en encaissant un but signé Alexandre Lacazette, opportuniste aux six mètres après une frappe repoussée par le gardien corse (59e).
 
Essouflés, usés physiquement et assomés par cette ouverture du score, les pensionnaires de National ont encaissé un deuxième but dans la foulée, signé Lisandro Lopez (73e).
 
A la réception d'un centre en retrait d'Anthony Réveillère dans la surface, l'Argentin a enchaîné un contrôle et une frappe instantanée, comme à l'entraînement, pour trouver le chemin des filets.
 
A peine sept minutes plus tard, un lob de Clément Grenier a plongé le stade François-Coty dans l'effroi (80e), avant qu'un raid de Bafétimbi Gomis (90e) ne scelle définitivement la belle aventure du Gazélec dans cette Coupe de France 2012.

Première publication : 10/04/2012

Comments

COMMENTAIRE(S)