Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Rentrée des classes en France : le système éducatif français est-il mauvais élève ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un accord pour rétablir le Parlement du Lesotho

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Kayumba : quatre accusés reconnus coupables de tentative de meurtre

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy le retour?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le meilleur des Observateurs cette année !

En savoir plus

FOCUS

L'État islamique déclare la guerre de l'eau en Irak

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

  • Steven Sotloff, un passionné du monde arabe tombé entre les griffes de l'EI

    En savoir plus

  • Vidéo : un convoi de l'armée ukrainienne détruit dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • Pôle emploi : Rebsamen se défend de vouloir "stigmatiser" les chômeurs

    En savoir plus

  • L'EI revendique dans une vidéo la décapitation d'un second journaliste américain

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Nord-Mali : quatre casques bleus tués par l'explosion d'une mine près de Kidal

    En savoir plus

  • En images : Falcao, James, Di Maria, Suarez... les plus gros transferts de l’été

    En savoir plus

  • "Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

  • VTC : la justice interdit à Uber d'exercer en Allemagne

    En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

SPORT

Duel pour le titre allemand entre Dortmund et le Bayern Munich

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/04/2012

Le leader du championnat d'Allemagne, Dortmund, a donné rendez-vous ce mercredi soir à son dauphin, le Bayern Munich, pour un combat de titans qui marquera l'apogée de la saison, à quatre journées de la fin de la Bundesliga.

AFP - Sommet de la saison, duel de titans... les superlatifs ne manquent pas pour désigner Dortmund-Bayern Munich, l'affiche mercredi de la 30e journée du championnat d'Allemagne, qui pourrait se révéler déterminant pour le titre à quatre journées de la fin de la compétition.

"Ce n'est pas un match normal de Bundesliga et c'est une configuration inhabituelle pour cette 30e journée", a reconnu l'entraîneur bavarois, Jupp Heynckes, avant le déplacement dans la Ruhr.

"Bien évidemment Dortmund a un petit avantage mais il est aussi sous pression. Je crois cependant que le championnat ne se décidera que lors de la 34e journée", a-t-il ajouté.

Même les parieurs n'arrivaient pas à trancher. D'un côté Dortmund, champion sortant, dispose d'avantages non-négligeables, au premier rang desquels ses trois points d'avance sur son poursuivant munichois (66 contre 63).

Il joue en outre sur son terrain et a remporté les trois dernières rencontres face au Bayern, dont le match aller (0-1) grâce à l'un de ses prodiges, Mario Götze.

En cas de victoire mercredi soir dans son arène, rien ne devrait plus l'empêcher de remporter son deuxième titre d'affilé. Jamais un club de Bundesliga disposant de six points d'avance après la 30e journée n'a en effet vu le titre de champion lui échapper.

Le charismatique entraîneur des Dortmundais, Jürgen Klopp, admet certes "être dans une meilleure position" de départ que Munich mais fidèle à son habitude, il se garde bien de fanfaronner. "Evidemment je préférerais avoir six points d'avance à la fin du match mais même là je n'aurais pas le sentiment que c'est joué".

En face, le Bayern Munich arrive dans la Ruhr avec une pression monstre. S'il peut encore réaliser le triplé (championnat-Coupe d'Allemagne-Ligue des champions), il peut aussi repartir de Dortmund en ayant raté la première étape.

"C'est pour cela que nous ne devons pas perdre", a prévenu le président du Bayern, Karl-Heinz Rummenigge.

Club le plus titré d'Allemagne, qui aligne des stars internationales comme Robben ou Ribéry et brille en C1, il affronte un adversaire qui n'a pas perdu le moindre match depuis 7 mois (23 matches) lorsqu'il fut vaincu le 18 septembre sur son terrain par Hanovre (1-2).

Si le Bayern l'emporte, il renversera la vapeur et s'installera en tête du championnat grâce à une meilleure différence de buts.

L'ambiance s'annonce électrique dans l'antre du Signal Iduna Park. Les 80.720 places disponibles dans ce stade, le plus grand d'Allemagne, sont parties comme des petits pains. Au marché noir, des billets se négocient déjà 1.000 euros.

Après l'adversaire munichois, le club de l'ancien bassin minier de la Ruhr aura un autre adversaire coriace: Schalke 04, solide troisième, puis encore trois matches face à Mönchengladbach, Kaiserslautern et Fribourg.

Mais quelle que soit l'issue de ce match, les deux adversaires s'affronteront de nouveau dans l'arène le 12 mai, à Berlin. En jeu: la Coupe d'Allemagne 2012.

Première publication : 11/04/2012

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Sans surprise, le Bayern Munich se qualifie pour les demi-finales

    En savoir plus

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Stéphane Mbia : "On prépare une surprise au Bayern"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)