Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

UN OEIL SUR LES MEDIAS

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Franck Riester : "Tant pis si la droite n'est pas une alternative incontournable au macronisme"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Franck Riester : "François de Rugy se fera respecter car il est respectable"

En savoir plus

FOCUS

Face à ses hooligans, la Russie applique la tolérance zéro

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'acteur caméléon Guillaume Gallienne fait ses débuts à l'opéra

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Poutine, Trump, et Oliver Stone"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Facebook Messenger parie sur le "service à la clientèle instantané"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Oubliés les brocards phallocrates !"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : nouvelles découvertes macabres dans le Kasaï

En savoir plus

SPORT

Coupe de France : Quevilly assomme Rennes et rejoint Lyon en finale

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/04/2012

Quevilly s'est qualifié pour la finale de la Coupe de France en battant Rennes (2-1) dans les arrêts de jeu, mercredi. Le club de National tentera d'entrer dans la légende en affrontant Lyon en finale, le 28 avril.

AFP - Quevilly, club amateur qui évolue en National, s'est qualifié mercredi pour la finale de la Coupe de France en battant Rennes 2-1 et affrontera Lyon le 28 avril au Stade de France, avec l'espoir d'être le premier club de ce niveau à remporter l'épreuve.

Les Haut-Normands ont remporté leur demi-finale au bout du temps additionnel, ne baissant jamais les bras après l'ouverture du score par le Rennais Julien Féret en début de match (8e).

Herouat parvenait à égaliser à la 64e minute d'une superbe frappe dans la lucarne. Faisant jeu égal avec Rennes et poussant Costil à plusieurs parades, Quevilly inscrivait le but libérateur en toute fin de match, alors que Laup trompait, en bout de course le portier breton (90+4).

Mardi, Lyon avait décroché son billet pour le Stade de France en allant s'imposer 4-0 à Ajaccio face au Gazélec, autre club de National.

L'OL a fait la différence en deuxième période grâce à Lacazette, Lisandro, Grenier et Gomis. Auparavant, la première période avait été très heurtée et marquée par l'expulsion de Colinet, auteur peu avant la pause d'un attentat sur Lacazette.

Le club du président Jean-Michel Aulas disputera donc deux finales cette année, puisqu'il jouera samedi au Stade de France celle de la Coupe de Ligue face à Marseille.

Privé de titre depuis 2008, le club lyonnais, toujours en course également pour la troisième place en championnat, a donc en cette fin de saison une double occasion de mettre fin à cette période creuse.

Le 28 avril au Stade de France, l'OL affrontera donc Quevilly, club de National mais vrai spécialiste de la Coupe de France puisqu'il s'était déjà hissé en demi-finale en 2010.

Cette année là, le club normand évoluait en CFA (4e échelon) et avait déjà éliminé Rennes, en 8e de finale, avant de s'incliner aux portes de la finale face au Paris SG.

Cette fois-ci, les joueurs de l'entraîneur Régis Brouard ont franchi la marche et poursuivent leur parcours, après avoir battu Angers (L2) en 16e de finale, Orléans (Nat.) en 8e de finale, et surtout Marseille en quarts de finale.

Quevilly est le premier club de National depuis Amiens en 2001 à atteindre la finale de la Coupe de France. Le club picard avait été battu aux tirs au but par Strasbourg.

Le Havre en 1959 et Guingamp en 2009 sont les seuls clubs de deuxième division à avoir remporté la Coupe. Aucun club de National n'y est parvenu.

Première publication : 11/04/2012

  • FOOTBALL

    Coupe de France : l'OL étrille le Gazélec Ajaccio et se hisse en finale

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Coupe de France : Lyon fait tomber le PSG

    En savoir plus

  • Football - COUPE DE FRANCE

    L'OM en perdition après sa défaite contre Quevilly

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)