Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne: Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

  • L'écrivain de génie Gabriel Garcia Marquez s'est éteint à 87 ans

    En savoir plus

  • Un scrutin sans suspense s'achève sur fond de violence en Algérie

    En savoir plus

  • À Genève, un accord commun conclu pour une issue à la crise ukrainienne

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

Economie

Les taux d'emprunt de l'Italie bondissent

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/04/2012

Les taux d'emprunt de l'Italie sur les marchés financiers ont bondi, mercredi. Ces hausses, qui suivent celle qui a frappé l'Espagne mardi, démontrent un regain d'inquiétude des marchés à l'égard de la zone euro.

AFP - L'Italie a vu mercredi ses taux d'emprunt bondir après plusieurs mois de repli lors d'une émission de dette à court terme très attendue, alors que la zone euro connaît un regain de tensions notamment en raison des inquiétudes pour l'Espagne.

Le Trésor italien a émis 8 milliards d'euros d'obligations à un an dont les taux se sont inscrits à 2,84% contre 1,405% lors de la dernière opération similaire, le 13 mars.

Il a émis en outre 3 milliards de titres à trois mois dont les taux ont eux aussi fortement progressé, à 1,249% contre 0,492% le 13 mars.

Le Trésor, qui comptait émettre un montant total de 11 milliards d'euros, a atteint son objectif grâce à une demande qui s'est élevée à environ 17,5 milliards d'euros.

Cette opération marque le premier rebond des taux italiens lors d'une émission depuis le début de l'année, alors que Rome avait profité ces derniers mois d'une forte baisse de ses taux d'emprunt grâce au retour de la confiance des investisseurs.

"Même si la demande s'est avérée soutenue, conformément aux attentes, le résultat de l'opération a été marqué par le retour des tensions sur les titres de dette souveraine de la zone euro et a été caractérisé par une augmentation considérable des rendements", a commenté la Banque d'Italie.

Jeudi, l'Italie, qui ploie sous une dette colossale représentant environ 120% de son PIB et qui doit émettre cette année pour près de 450 milliards d'obligations, reviendra sur le marché avec une émission à moyen et long terme d'un montant compris entre 3 et 5 milliards d'euros.

Afin de rassurer les investisseurs, le chef du gouvernement Mario Monti a fait entériner en décembre un nouveau plan de rigueur. Il a en outre lancé un vaste programme de libéralisation de l'économie et vient d'adopter un projet de réforme du marché du travail malgré l'opposition du premier syndicat du pays, la CGIL.

Mais "le marché est repassé en mode risque après avoir été exagérément optimiste" depuis le début de l'année, analyse, pour l'AFP, Jean-François Robin, stratégiste obligataire de la banque française Natixis.

Alors que les investisseurs se focalisent en particulier sur les difficultés de l'Espagne, les Bourses ont chuté mardi et les taux des obligations des pays fragiles de la zone euro, dont l'Italie, se sont nettement tendus après un week-end pascal prolongé.

"C'est la fin de la période d'euphorie après le LTRO", le prêt exceptionnel de la Banque centrale européenne aux banques de la zone euro qui avait contribué à la baisse des taux italiens, "le marché prend de nouveau peur après avoir pensé trop vite que la crise était finie", ajoute M. Robin.

Malgré le bond des taux italiens lors de cette émission, la Bourse de Milan accélérait et prenait 2,26% vers 10H00 GMT après avoir chuté de 4,98% mardi.

Première publication : 11/04/2012

  • ZONE EURO

    Cinq scénarios pour la fin de l'euro

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    Le taux de chômage espagnol continue de battre des records

    En savoir plus

  • CONJONCTURE

    Et si la crise économique n'avait pas de fin ?

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)