Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Apple mise sur la Chine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Radical"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • MH17 : jour de deuil aux Pays-Bas, Washington évoque une "erreur" de tir

    En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costia Concordia

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

FRANCE

François Hollande emprunte les voix de Jay-Z et Kanye West

Texte par Steven JAMBOT

Dernière modification : 11/04/2012

Depuis mardi, une vidéo montrant l'accueil triomphal réservé à François Hollande lors de son récent déplacement en banlieue circule sur la Toile. Sa bande son : "Niggas in Paris", du rappeur Kanye West, aux paroles plutôt bling bling.

Intitulée "48h avec FH", une vidéo haute-définition montrant François Hollande en visite en banlieue parisienne a été postée sur YouTube, mardi 10 avril vers 17h. Ces images ont été produites par Bruno Laforestrie, fondateur de la radio Générations 88.2 et conseiller du candidat socialiste pour la jeunesse et la culture, qui indique avoir supervisé la production du clip de sa propre initiative, sans la cellule communication du candidat socialiste à la présidentielle.

"Il y a un mois et demi, au cours d’un dîner avec François Hollande rassemblant plusieurs artistes de cultures urbaines, on a discuté de son image en banlieue", explique Bruno Laforestrie à FRANCE 24. Son déplacement de deux jours dans le Rhône, les Yvelines et en Seine Saint-Denis, vendredi 6 et samedi 7 avril, était donc le moment idéal pour tenter de l'améliorer. Dans cette perspective, une équipe de deux réalisateurs, dont une réalisatrice vedette du hip-hop français, a été engagée par Bruno Laforestrie et inscrite dans le pool presse avec une autorisation "all access" - c'est-à-dire sans restrictions - pour filmer la totalité de sa tournée. L'équipe de François Hollande a donné son accord de principe.

Dans cette vidéo aux allures de clip de rap, le candidat socialiste visite Creil, Les Ulis, Clichy-sous-Bois, Aubervilliers et Aulnay-sous-Bois. Partout, l’accueil qui lui est réservé est triomphal : "François Hollande président, inch’Allah !", "Yo, François Hollande, faut nous mettre bien là cette année, ok ?", ou encore : "J’ai jamais voté de ma vie mais là je vais voter. Pour François Hollande, inch’Allah !", peut-on entendre à l'intérieur.

En 24 heures, le clip a déjà été regardé 23 000 fois, attestant de sa viralité. "On fera, je pense, 50 000 ou 100 000 vues", espère Bruno Laforestrie, selon qui la direction du Parti socialiste s’est montrée "surprise" par le succès de la vidéo.

"Marketing ethnique" et "bling bling"

Sur Internet cependant, certains commentateurs critiquent déjà le "marketing ethnique" de ce clip où apparaissent beaucoup de Noirs et d'"Arabes". "On a filmé tous les gens qui étaient là. Notre volonté était de prendre la réalité telle qu’elle est, sans stratégie de com’. On voulait un instantané", justifie l’ex-animateur radio.

Reste que la bande son utilisée, une chanson du rappeur américain Kany West, n’est pas sans connotations : "Niggas in Paris", interprétée avec le chanteur Jay-Z, est un morceau aux paroles "bling-bling" puisqu’il y est question de montres Rolex et Audemars comme de "se défoncer" à l’hôtel Meurice. "La musique est simplement une illustration sonore de la dynamique et du flow de la vidéo", réplique Bruno Laforestrie, qui rappelle que Jay-Z et Kanye West, qui vont jouer à guichets fermés au Palais omnisports de Paris-Bercy les 1er et 2 juin, ont soutenu Barack Obama lors de la présidentielle américaine de 2008.

Ce clip a été posté sur YouTube grâce à un compte créé pour l’occasion : 2H12 crew. "C’est le nom qu’on a donné à l’équipe. H12 comme Hollande 2012, mais 2H signifie aussi hip-hop", confie Bruno Laforestrie, qui tient à rester discret sur la composition exacte du 2H12 crew. "Une deuxième vidéo sera mise en ligne la semaine prochaine, plus incarnée, avec des VIP. On va la finir au meeting de Vincennes", assure le conseiller jeunesse et culture de François Hollande.

 

Première publication : 11/04/2012

  • PRÉSIDENTIELLE FRANÇAISE

    Sarkozy détaille son programme et multiplie les tacles contre Hollande

    En savoir plus

  • J-19

    3 avril : les intentions de vote pour la présidentielle de 2012

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE FRANÇAISE

    L'abstention monte, la gauche inquiète

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)