Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Christophe de Margerie, entre hommages et polémiques

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Nigeria n'est plus touché par l'épidémie

En savoir plus

FOCUS

Londres, capitale des ultra-riches

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France - Allemagne : vers un accord sur l'investissement

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le groupe Total frappé au coeur par le décès de son PDG

En savoir plus

SUR LE NET

États-Unis : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ce que veut la Turquie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 19/04/2012

Russie : une grève de la faim remobilise l’opposition

Un opposant russe est en grève de la faim pour protester contre sa défaite aux élections municipales de mars. Le parti Républicain s’en prend violemment à Barack Obama. Et les internautes rendent hommage au résistant français Raymond Aubrac décédé mardi.

Russie : une grève de la faim remobilise l’opposition

 

Manifestation sous haute surveillance à Astrakhan, dans le sud de la Russie. Une ville de 500 000 habitants où se sont rendus mardi des activistes moscovites pour soutenir Oleg Shein, un opposant qui conteste sa défaite aux élections municipales du 4 mars remportées par le candidat du parti au pouvoir, Russie Unie.

En s’appuyant sur des vidéos tournées dans les bureaux de vote, Oleg Shein dénonce en effet sur son blog des fraudes lors de ce scrutin. Pour protester, il a entamé il y a près d’un mois une grève de la faim qu’il observe en compagnie d’une vingtaine de sympathisants. Et il se dit déterminé à poursuivre son jeûne jusqu’à ce que de nouvelles élections soient organisées.

Un combat auquel participent également des figures du mouvement de contestation né au lendemain des élections législatives de décembre dernier. Via les réseaux sociaux, le blogueur anti-corruption, Alexeï Navalny, avait ainsi appelé les internautes à se rendre à Astrakhan pour exprimer leur soutien à Oleg Shein.

Un rassemblement organisé à des centaines de kilomètres de la capitale Moscou qui illustrerait la nouvelle stratégie de l’opposition russe. D’après Alexei Mukhin, un analyste politique interrogé par l’agence RIA Novosti, les anti-Kremlin chercherait désormais à mobiliser les citoyens en province pour donner un second souffle à leur mouvement après la victoire de Vladimir Poutine à l’élection présidentielle. Et tous les yeux restent pour l’instant rivés sur Astrakhan, où une nouvelle manifestation est prévue samedi.

 

Les Républicains déclarent la guerre à Barack Obama

À un peu plus de 6 mois de l’élection présidentielle de novembre aux Etats-Unis, les Républicains semblent avoir opté pour une stratégie claire : multiplier les attaques à l’encontre de l’actuel occupant de la Maison Blanche, Barack Obama, pour fustiger son bilan et inciter les électeurs à ne pas lui accorder de second mandat à la tête du pays.

Une stratégie qui passe en grande partie par le web où le parti conservateur et ses partisans multiplient les vidéos virales pour critiquer Obama. Dans ce clip ironique récemment mis en ligne, American Crossroads, une organisation très proche des Républicains, reproche ainsi au président sa mollesse en matière de gestion des affaires étrangères et de laisser la Russie supplanter les Etats-Unis sur la scène internationale. Et cet autre spot se moque, lui, d’un chef de l’Etat qui pense être un des plus grands présidents de l’histoire du pays alors qu’il est surtout le champion du chômage et de la dette.

Un argument également repris par celui qui, selon toute vraisemblance, devrait affronter Barack Obama en novembre prochain, Mitt Romney. Dans cette vidéo, ce dernier affirme en effet que le président est responsable du déficit record des Etats-Unis et que le pays ne peut tout simplement pas se permettre 4 années supplémentaires du même acabit. Et parce qu’il semble que tous les coups soient permis, le candidat mormon dénonce aussi dans un autre clip disponible sur son site l’attitude d’Obama qui dépenserait, selon lui, sans compter pour dénigrer son futur adversaire à travers des vidéos négatives et mensongères.

Enfin, le comité national républicain n’est pas en reste lui non plus. Ainsi dans ce spot diffusé en ligne, l’organisation estime qu’entre 2008 et 2012, Barack Obama est passé de celui qui représentait l’espoir à celui qui incarne désormais l’hypocrisie. Le président y est présenté comme un homme à bout de souffle et sans idée nouvelle qui n’est clairement pas en mesure de remettre l’Amérique sur de bons rails.


Tendance du jour sur les réseaux sociaux

L’annonce de la mort mardi soir de Raymond Aubrac, grande figure de la Résistance française pendant la seconde Guerre Mondiale, est un des sujets les plus discutés sur les réseaux sociaux. Les internautes ont en effet été très nombreux à saluer la mémoire d’un homme considéré comme un héros qui a participé à sauver l’honneur de son pays. Des hommages venus de France mais aussi de l’étranger qui soulignent tous l’incroyable courage dont a fait preuve Raymond Aubrac au cours de sa vie et qui estiment que son combat ne doit pas tomber dans l’oubli et doit au contraire servir d’exemple pour les jeunes générations.

 

Des photos d’archives revisitées

Donner une seconde vie à de vieilles photos tombées dans le domaine public est un des passe-temps de Kevin Weir. Cet étudiant américain repère les clichés originaux dans les archives de la Bibliothèque du Congrès des Etats-Unis, puis fait fonctionner son imagination avant de les transformer en images animées. Le résultat : une galerie de photos qui mélange horreur, comédie et science-fiction à découvrir sur le blog Tumblr baptisé « Flux machine ».

 

La vidéo du jour

Mettre en scène des enfants dans un clip particulièrement bien fait pour dénoncer la corruption, la violence et la pauvreté qui gangrènent la société mexicaine et inciter les candidats à la présidentielle de juillet à s’attaquer à ces problèmes… c’est l’idée qu’a eue l’ONG « Notre Mexique du futur » (Our Mexico of the future). Une vidéo qui remporte un franc succès sur les sites de partage où elle a déjà été vue près d’un million de fois depuis sa mise en ligne lundi.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

21/10/2014 Réseaux sociaux

États-Unis : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

Au sommaire de cette édition : des costumes "Ebola" commercialisés pour Halloween choquent la Toile américaine; le "donut selfie" est la nouvelle tendance en vogue sur les...

En savoir plus

18/10/2014 Réseaux sociaux

Data centers : un coût énergétique trop élevé

Depuis deux ans, des habitants de La Courneuve, dans la banlieue nord de Paris, vivent avec un data center en face de chez eux. Ils sont inquiets car ce bâtiment, qui héberge des...

En savoir plus

20/10/2014 Réseaux sociaux

Ebola : une campagne contre la stigmatisation des Africains

Au sommaire de cette édition : des Africains dénoncent la stigmatisation dont ils sont victimes face à Ebola; un mannequin de vitrine suscite la polémique en Nouvelle-Zélande; et...

En savoir plus

17/10/2014 Réseaux sociaux

USA : la Toile au chevet d'une infirmière infectée par Ebola

Au sommaire de cette édition : les internautes volent au secours d’une infirmière américaine infectée par Ebola; une vaste opération policière menée en Europe suscite la...

En savoir plus

16/10/2014 Réseaux sociaux

Kim Jong-Un réapparaît et devient la risée du web

Au sommaire de cette édition : Kim Jong-un devient la risée du web après sa réapparition en public; une chaîne australienne de supermarchés est au cœur d'une vive polémique;...

En savoir plus