Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nana Akufo-Addo vainqueur de la présidentielle au Ghana

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Europol lance un calendrier de l'avent des criminels les plus recherchés

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Valls : premier ministre clivant, candidat rassembleur ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Journée de la laïcité : une exception française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Corée du sud : la déferlante culturelle

En savoir plus

TECH 24

#OpenGov : la démocratie en mode startup

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Ciao Renzi : l'Italie en crise politique et institutionnelle

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle française : deux gauches irréconciliables ?

En savoir plus

FOCUS

Côte d'Ivoire : plongeon dans le trafic illicite et très lucratif des faux médicaments

En savoir plus

Moyen-orient

Nouveaux tirs des forces syriennes sur un camp de réfugiés en Turquie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/04/2012

Au lendemain de l'expiration du délai fixé par le plan de paix onusien, des médias turcs rapportent que des tirs des forces de sécurité syriennes ont à nouveau visé un camp de réfugiés situé en Turquie.

AFP - Des tirs des forces de sécurités syriennes ont atteint dans la nuit de mardi à mercredi un camp de préfabriqués en Turquie situé juste à la frontière syrienne et abritant des réfugés syriens, ont rapporté les médias turcs.

"Les tanks sont déployés"

La chaîne d'information CNN-Türk a diffusé des images de tirs de fusil mitrailleur provenant d'un bâtiment de surveillance de la frontière sur lequel flotte un drapeau syrien vers le territoire turc, à la hauteur de la localité turque de Kilis (sud-est).

Les forces syriennes ont tiré, selon plusieurs chaînes, sur des Syriens voulant traverser le "no man's land" à la frontière pour se réfugier en Turquie et des balles ont touché le camp de préfabriqués situé juste à proximité, sans faire de blessé, mais provoquant un mouvement de panique parmi ses habitants.

C'est le deuxième incident frontalier de ce genre depuis lundi.

Le Premier ministre turc Recep Erdogan a menacé mardi au cours de sa visite à Pékin d'agir contre le régime syrien après une brusque montée de la tension à la frontière lundi: des tirs en provenance de Syrie ont blessé quatre Syriens et deux Turcs à Kilis.

Ces tirs constituent une "très claire violation" de la frontière, a déclaré M. Erdogan.

La Turquie héberge actuellement dans des provinces limitrophes de la Syrie près de 25.000 Syriens qui ont fui le conflit dans leur pays.

 

Première publication : 11/04/2012

COMMENTAIRE(S)