Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

Moyen-orient

Nouveaux tirs des forces syriennes sur un camp de réfugiés en Turquie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/04/2012

Au lendemain de l'expiration du délai fixé par le plan de paix onusien, des médias turcs rapportent que des tirs des forces de sécurité syriennes ont à nouveau visé un camp de réfugiés situé en Turquie.

AFP - Des tirs des forces de sécurités syriennes ont atteint dans la nuit de mardi à mercredi un camp de préfabriqués en Turquie situé juste à la frontière syrienne et abritant des réfugés syriens, ont rapporté les médias turcs.

"Les tanks sont déployés"

La chaîne d'information CNN-Türk a diffusé des images de tirs de fusil mitrailleur provenant d'un bâtiment de surveillance de la frontière sur lequel flotte un drapeau syrien vers le territoire turc, à la hauteur de la localité turque de Kilis (sud-est).

Les forces syriennes ont tiré, selon plusieurs chaînes, sur des Syriens voulant traverser le "no man's land" à la frontière pour se réfugier en Turquie et des balles ont touché le camp de préfabriqués situé juste à proximité, sans faire de blessé, mais provoquant un mouvement de panique parmi ses habitants.

C'est le deuxième incident frontalier de ce genre depuis lundi.

Le Premier ministre turc Recep Erdogan a menacé mardi au cours de sa visite à Pékin d'agir contre le régime syrien après une brusque montée de la tension à la frontière lundi: des tirs en provenance de Syrie ont blessé quatre Syriens et deux Turcs à Kilis.

Ces tirs constituent une "très claire violation" de la frontière, a déclaré M. Erdogan.

La Turquie héberge actuellement dans des provinces limitrophes de la Syrie près de 25.000 Syriens qui ont fui le conflit dans leur pays.

 

Première publication : 11/04/2012

COMMENTAIRE(S)