Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

Afrique

Des milliers d'islamistes dans la rue pour "protéger la révolution"

Vidéo par Ludovic de Foucaud

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/04/2012

Des milliers d'islamistes ont manifesté, vendredi, au Caire pour "protéger la révolution". Ils ont appelé au retrait des anciens hauts dignitaires du régime de Moubarak de la course à la présidence. Le scrutin doit se tenir les 23 et 24 mai.

AFP - Des milliers d'islamistes égyptiens manifestaient vendredi au Caire pour "protéger la révolution", exigeant que les responsables de l'ère Moubarak ne soient pas autorisés à se présenter à l'élection présidentielle prévue les 23 et 24 mai.

Réunis dans une ambiance festive sur l'emblématique place Tahrir, symbole de la "révolution" qui a contraint l'ancien président Hosni Moubarak à la démission, les manifestants ont crié "Non aux restes de l'ancien régime".

"Ni Chafiq, ni Souleimane, nous allons revenir place Tahrir" ou "Nous ne voulons pas d'Omar Souleimane!", scandaient-ils en référence à l'ancien chef du Renseignement, qui a fait un retour fracassant sur la scène politique en annonçant sa candidature à la présidentielle.

Le dernier chef de gouvernement de M. Moubarak, Ahmad Chafiq, ainsi que l'ancien patron de la Ligue arabe Amr Moussa, longtemps ministre des Affaires étrangères de l'ex-président, sont aussi candidats à la magistrature suprême.

"Le peuple veut faire tomber les militaires!", ont aussi crié les manifestants.

L'armée, au pouvoir depuis le départ de M. Moubarak le 11 février 2011, est accusée de soutenir la candidature de M. Souleimane. Le Conseil militaire s'est défendu en assurant "ne soutenir aucun des candidats".

Le rassemblement se déroulait dans une ambiance détendue. Femmes et enfants étaient présents en nombre et les manifestants continuaient d'arriver sur la place de divers quartiers de la capitale. Ceux qui se trouvaient déjà sur place s'apprêtaient à prier après avoir écouté un prêche.

Le candidat des Frères musulmans, Khairat al-Chater, a dénoncé le retour d'Omar Souleimane, le qualifiant de tentative de "voler la révolution" et menaçant de faire descendre ses partisans dans la rue.

La manifestation de vendredi est organisée à l'appel des Frères musulmans, première force politique du pays, et des groupes salafistes.

Elle intervient au lendemain de l'approbation par le Parlement d'un amendement à une loi visant à interdire aux piliers de l'ère Moubarak d'être candidats à des élections à des postes à haute responsabilité, un texte qui doit encore être approuvé par l'armée.

Bien qu'opposés au retour sur la scène politique des figures de l'ère Moubarak, les groupes libéraux et laïques ne participent pas à la manifestation de vendredi. Ils ont appelé à un rassemblement le 20 avril pour dénoncer ce qu'ils qualifient de monopolisation de la vie politique par les islamistes depuis la révolte.

Première publication : 13/04/2012

  • ÉGYPTE

    Les ex-responsables de haut rang de l'ère Moubarak interdits de se présenter à la présidentielle

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE ÉGYPTIENNE

    Les Frères musulmans s'insurgent contre la candidature de Souleimane

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Clôture du dépôt des candidatures à la présidentielle, Souleimane candidat in extremis

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)