Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Première ligne"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

  • Gaza : Washington et l’ONU exigent un cessez-le-feu "sans condition"

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : les drapeaux en berne en France, l'enquête se poursuit

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

  • Boko Haram kidnappe la femme du vice-Premier ministre camerounais

    En savoir plus

  • En images : les Champs-Élysées noirs de monde pour l'arrivée du Tour

    En savoir plus

  • Gaza : les combats ont repris, le Hamas propose une nouvelle trêve

    En savoir plus

  • MH 17 : des combats autour du site du crash bloquent les enquêteurs

    En savoir plus

  • L'épave du Costa Concordia arrive dans le port de Gênes

    En savoir plus

  • Les enfants migrants ne pourront pas rester aux États-Unis, prévient Obama

    En savoir plus

  • Air Algérie : des proches de victimes se recueillent sur les lieux du crash

    En savoir plus

  • Nigeria : état d’alerte après le premier cas mortel d’Ebola

    En savoir plus

  • Exposition sur la Grande Guerre à Paris : les derniers poilus vous saluent

    En savoir plus

  • Syrie : l'EIIL prend une base de l'armée mais perd un champ gazier

    En savoir plus

  • En images : affrontements à Paris, en marge de la manifestation pro-Gaza interdite

    En savoir plus

  • Tour de France : l'Allemand Tony Martin remporte la 20e étape

    En savoir plus

  • Crash d'Air Algérie : tous les corps vont être ramenés en France

    En savoir plus

  • Les États-Unis évacuent leur ambassade en Libye

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

Economie

Après la Grèce, le Portugal ratifie à son tour le pacte budgétaire européen

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/04/2012

Le Parlement portugais a ratifié ce vendredi le pacte budgétaire européen qui renforce les objectifs d'équilibre des comptes nationaux. Le Portugal du Premier ministre Pedro Passos Coelho est le deuxième pays, après la Grèce, a approuvé ce texte.

AFP - Le parlement portugais a ratifié vendredi le pacte budgétaire européen qui fait de la discipline et de la rigueur les principaux instruments pour lutter contre la crise de la dette.

Le parlement portugais a également adopté le Mécanisme européen de stabilité (MES), destiné à soutenir les pays de la zone euro qui, comme le Portugal, connaissent des difficultés financières.

Le Portugal a été ainsi le second pays de l'Union européenne, après la Grèce, à ratifier le pacte et le MES. La Grèce les avait approuvés fin mars.

Le pacte budgétaire a été voté par la majorité de droite et l'opposition socialiste, à l'exception de deux députés, et rejeté par la gauche radicale.

Signé le 2 mars à Bruxelles par 25 pays membres de l'Union européenne, le pacte commencera à s'appliquer dès que 12 Etats l'auront ratifié.

Actuellement sous assistance financière, le Portugal a demandé en mai 2011, après la Grèce et l'Irlande, une aide exceptionnelle de l'UE et du FMI. En échange d'un prêt sur trois ans de 78 milliards d'euros, il s'est engagé à mettre en oeuvre un vaste plan de réformes, marqué par une austérité sans précédent.

Jusqu'à présent le gouvernement est parvenu à respecter l'essentiel des objectifs recommandés par ses créanciers, réussissant par exemple à ramener l'année dernière son déficit public à 4,2% du PIB alors qu'il avait atteint 9,8% en 2010.

Le Premier ministre Pedro Passos Coelho a insisté au parlement sur l'importance pour le Portugal "de retrouver la confiance des marchés".

Première publication : 13/04/2012

  • PORTUGAL

    Grève générale contre la politique d'austérité du gouvernement

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    Lisbonne dans les pas d'Athènes ?

    En savoir plus

  • CRISE DE LA DETTE

    Le Portugal obtient un satisfecit de la Troïka

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)