Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Les restes du vol AH5017 d’Air Algérie retrouvés dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un Palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

FRANCE

Affaire Cassez : polémique autour de la visite d'un émissaire socialiste au Mexique

Vidéo par France 2

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/04/2012

Après l'avocat de la Française emprisonnée au Mexique, les partisans de Nicolas Sarkozy accusent à leur tour, ce samedi, le PS de se livrer à une manœuvre partisane en annonçant le prochain voyage d'un émissaire de François Hollande dans le pays.

REUTERS - L’avocat de Florence Cassez et l’équipe de campagne de Nicolas Sarkozy ont condamné samedi la visite d’un émissaire de François Hollande au Mexique, perçue comme une intrusion dans le dossier Cassez et qualifiée « d’opportunisme électoral » à huit jours du premier tour de l’élection présidentielle.

Dans un communiqué, le PS dément une « initiative parallèle » et affirme que la visite de Michel Vauzelle, ancien ministre et député PS des Bouches-du-Rhône, a pour seul objectif de préparer le sommet du G20 qui doit avoir lieu au Mexique en juin prochain.

Mais Frank Berton, l’avocat de la Française, condamnée à 60 ans de prison au Mexique, y voit une manoeuvre partisane.

« Aujourd’hui, tenter de venir récupérer le dossier de Florence Cassez (...) et l’inviter dans la campagne électorale française c’est quelque chose d’assez incompréhensible et de totalement surprenant », a-t-il estimé sur France Info.

« Je ne suis ni de droite ni de gauche, je suis simplement un avocat, je défends une femme qui a été condamnée à 60 ans de prison, et je n’entends pas qu’on utilise cette femme à des fins électoralistes », a-t-il ajouté, estimant que cette démarche pourrait être « dangereuse » pour la défense de sa cliente.

Nathalie Kosciusko-Morizet, porte-parole du président-candidat, a également condamné ce déplacement, dont l’unique objectif est, d’après elle, de « critiquer les initiatives du président de la République » dans l’affaire Cassez.

« En rompant un consensus national sur cette affaire douloureuse, en prenant le risque de mettre à mal cinq ans d’efforts diplomatiques intenses qui ont commencé à porter leurs fruits, François Hollande a choqué légitimement l’avocat et la famille de Florence Cassez qui méritent plus le respect que des agissements partisans », écrit-elle.

« Aucune intitiative parallèle »

En mars, la Cour suprême du Mexique a refusé une remise en liberté de la Française, âgée de 37 ans, mais quatre des cinq juges de la plus haute juridiction ont reconnu que ses droits avaient été violés dans la procédure, ouvrant la voie à une nouveau procès. (voir )

Nicolas Sarkozy s’est personnellement investi dans sa défense. Il avait tenté, en vain, d’obtenir son transfèrement dans une prison française lors d’une visite au Mexique en 2009, et l’affaire a pesé lourdement sur les relations entre Paris et Mexico.

Sa volonté de dédier en 2011 l’Année du Mexique en France à Florence Cassez avait provoqué la colère des autorités mexicaines et conduit à l’annulation de cette manifestation culturelle.

Frédéric Cuvillier, co-président du Comité parlementaire de soutien à Florence Cassez et conseiller mer, pêche et littoral de François Hollande, rejette l’idée d’une « récupération » politique, et assure dans un communiqué que ce déplacement au Mexique n’a aucun lien avec l’affaire Cassez.

« François Hollande, qui soutient Florence Cassez et son combat, a toujours affirmé son respect et sa confiance dans les institutions mexicaines et sa justice indépendante. Aucune initiative parallèle, directe ou indirecte, politique ou diplomatique n’a été engagée », écrit-il.

Florence Cassez a été condamnée en 2008 au Mexique à 60 ans de prison pour complicité d’enlèvement, accusation qu’elle conteste catégoriquement depuis le centre pénitentiaire pour femmes du sud de Mexico où elle est incarcérée.

 

Première publication : 14/04/2012

  • MEXIQUE

    La Cour suprême rejette la libération de Florence Cassez

    En savoir plus

  • MEXIQUE

    Florence Cassez victime d'une "campagne d'accusations" dans la presse mexicaine

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)