Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Les collections masculines 2017 tentent d’égayer un monde traumatisé

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Boris Johnson "exécuté par le Brexit"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Mark Carney vole au secours de l'économie britannique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Du "Brexit" au "Borexit"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les Français disent oui à l'Europe"

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni post-Brexit : les travaillistes et conservateurs en pleine crise (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni post-Brexit : travaillistes et conservateurs en pleine crise (partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

"Le Brexit est un vote xénophobe, il révèle une coupure du Royaume-Uni en deux"

En savoir plus

POLITIQUE

"L’Europe est une famille de peuples, libres de vivre ensemble ou de partir"

En savoir plus

SPORT

L'Italien Enrico Gasparotto remporte l'Amstel Gold Race

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/04/2012

Le coureur italien de l'équipe Astana Enrico Gasparotto a remporté au sprint la classique néerlandaise qui se déroulait entre les villes de Maastricht et de Valkenburg, ce dimanche. Il a couvert les 256 km de l'épreuve en un peu plus de 6h30.

AFP - L'Italien Enrico Gasparotto (Astana) a remporté dimanche l'Amstel Gold Race, la classique cycliste néerlandaise courue sur 256,5 kilomètres de Maastricht à Valkenburg.

Gasparotto (30 ans) a devancé au sprint, au sommet du Cauberg, le Belge Jelle Vanendert et le Slovaque Peter Sagan.

L'Espagnol Oscar Freire, parti à l'attaque à 6 kilomètres de l'arrivée, n'a été rejoint et dépassé que dans les 50 derniers mètres de cette course disputée par un temps froid.

Une échappée de neuf coureurs (Bardet, Bilbao, C. Pineau, R. Kreder, Caethoven, Howes, Stortoni, Delfosse, Lietaer), partie au 39e kilomètre, a compté jusqu'à 13 min 20 sec d'avance (Km 85).

Le peloton, souvent mené par les BMC et les Katusha, s'est rapproché (4 min aux 60 km, 2 min 20 sec aux 40 km) avant que le néo-pro français Romain Bardet, le plus à l'aise du groupe dans les montées, prolonge l'aventure et insiste jusqu'au seuil des 10 derniers kilomètres avec l'Américain Alex Howes.

Après une courte tentative du Français Thomas Voeckler et du Slovaque Peter Sagan, Freire s'est dégagé à 6 kilomètres de la ligne, imité ensuite par le Néerlandais niki Terpstra.

Dans la montée d'arrivée, le vainqueur des deux précédentes éditions, le Belge Philippe Gilbert, a forcé l'allure avant de faiblir dans les 100 derniers mètres.

Gasparotto, troisième voici deux ans, a remporté sa première grande classique. Maillot rose du Giro en 2007, après la première étape, il a enlevé aussi le Championnat d'Italie 2005.

Le vainqueur du dernier Tour de France, l'Australien Cadel Evans, a abandonné après la deuxième des trois ascensions du Cauberg, alors qu'il était attardé à 75 kilomètres de l'arrivée.
 

Première publication : 15/04/2012

  • CYCLISME

    Le Belge Tom Boonen remporte le Paris-Roubaix pour la quatrième fois

    En savoir plus

  • CYCLISME

    Le Belge Tom Boonen remporte pour la troisième fois le Tour des Flandres

    En savoir plus

  • CYCLISME

    L'Australien Simon Gerrans remporte Milan-San Remo

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)