Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La CAN fait sa révolution

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump : 6 mois à la Maison Blanche

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

"Le budget de l'armée a connu une érosion constante"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les expositions incontournables de l'été 2017

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le premier grand test pour Macron vient de sa propre armée"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Emmanuel Macron, "l'adjudant de la République"

En savoir plus

FOCUS

Afrique du Sud : les abandons de bébés en hausse, les adoptions en baisse

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Face à Macron, le général de Villiers rend les armes

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Remaniement ministériel en Côte d'Ivoire

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 16/04/2012

"Biscoteaux"

Presse française, Lundi 16 avril. Au menu de la presse française ce matin, le duel Sarkozy / Hollande par meetings interposés, hier, à Paris. La «déferlante» Mélenchon, et Marine Le Pen et «les bobos à Vélib’».

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook…

 On commence cette revue de presse avec le Parisien, qui revient comme l’ensemble de vos journaux ce matin sur le duel à distance qui s’est tenu hier, entre François Hollande et Nicolas Sarkozy.

C’est la dernière ligne droite avant le premier tour, une démonstration de force qui a inspiré un petit dessin du Parisien, où l’on voit les deux candidats revendiquer chacun la présence de 100 000 personnes à leur meeting. Proclamation identique qui fait se demander à un spectateur: «Et avaient-ils le même programme ?».

Pour ce qui est du programme, rien de neuf, si ce n’est la proposition de Nicolas Sarkozy d’engager un débat pour redéfinir le rôle de la BCE. L’objectif, c’était plutôt de remobiliser les troupes et de parvenir à convaincre indécis et abstentionnistes. «Peu importent les chiffres, écrit Sud Ouest, l’objectif était avant tout de montrer ses muscles».

Une démonstration de force qui agace pas mal les éditorialistes ce matin, et notamment les Dernières Nouvelles d’Alsace, qui évoquent un «roulage de biscoteaux» et une façon de faire de la politique où «l’image est toujours plus importante que le discours».

Le spectacle du duel Sarkozy-Hollande, qui se déroule sous l’œil attentif des marchés, rappellent ce matin les Echos.
Le journal raconte que les investisseurs sont sur le qui-vive et qu’ils ont dores et déjà fait savoir qu’ils resteront vigilants sur tout ce qui pourrait toucher au retour à l’équilibre budgétaire.

Le Figaro
consacre sa Une à l’image du président la main sur le cœur, au moment où il a entonné la Marseillaise, avec ce titre: «N’ayez pas peur, ils ne gagneront pas». «Ils», «ceux qui pensent que le passé compte plus que l’avenir», et qui étaient hier à Vincennes, où flottait «quelque chose d’émollient, et comme un reposant déni de réalité».

Déni de réalité, pour qui? se demande Libération, qui titre sur le « barouf d’honneur» de Nicolas Sarkozy, et évoque «le désarroi de la majorité» à une semaine du premier tour. Libé ironise sur cette majorité jusque là «tiraillée entre la tentation du centre et la pulsion des extrêmes» et qui chercherait désormais «sa cohérence chez l’adversaire».

La Concorde contre Vincennes, duel évoqué aussi par le Nouvel Obs, pour qui «ce sont bien deux France (s) qui se sont affichées hier dans les rues de la capitale. Deux peuples, qui n’en forment au final qu’un seul, mais qui ne vibrent pas, en ces temps de crises, aux mêmes sentiments». Deux peuples qui partageraient toutefois la même «angoisse».

Affluence également samedi au meeting de Jean-Luc Mélenchon. Le candidat du Front de Gauche a fait plage comble à Marseille, et c’est à la Une de l’Humanité qui évoque ce matin une «déferlante populaire», une «vague» qui va emporter Nicolas Sarkozy. Jean-Luc Mélenchon que Marine Le Pen a pris soin de ne pas évoquer, hier, à Hénin-Beaumont, où elle a raillé les «bobos parisiens» qui sont allés «après le brunch au spectacle de la Concorde, avant de filer en Velib' à Vincennes voir si François à une cravate plus cool que Nicolas». C'est ce que rapporte ce matin le Parisien.

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

20/07/2017 États-Unis

"Le premier grand test pour Macron vient de sa propre armée"

Au menu de cette revue de presse internationale du jeudi 20 juillet : les révélations du Washington Post sur les changements de stratégie de l'administration Trump en Syrie, mais...

En savoir plus

20/07/2017 Agriculture

Emmanuel Macron, "l'adjudant de la République"

Au menu de la presse française ce jeudi 20 juillet, la désapprobation générale vis-à-vis d'Emmanuel Macron après la démission du général Pierre de Villiers, la lettre testament...

En savoir plus

19/07/2017 Jérusalem

"Le 'hand spinner' vu comme une menace" en Russie

Dans cette revue de presse internationale du 19 juillet, le "dîner secret" entre Donald Trump et Vladimir Poutine a bien eu lieu en marge du G20. Faut-il des portiques détecteurs...

En savoir plus

19/07/2017 Revue de presse française

Un an après sa mort, "Adama, c'est d'abord une victime"

À la une de la presse française de ce 19 juillet, un triste anniversaire, celui de la disparition d'Adama Traoré, emporté il y a un an par une asphyxie peu après son...

En savoir plus

18/07/2017 Revue de presse française

"Macron met les collectivités au régime sec"

À la une de la presse française de ce mardi 18 juillet, les leçons de la conférence nationale des territoires, le projet de loi antiterroriste qui inquiète les juristes et laisse...

En savoir plus