Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

8ème Jeux de la Francophonie: quelque 4000 athlètes réunis à Abidjan

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Claude Rich, un comédien unique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

50 Cent, rencontre avec un rappeur hors norme

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le bistrot, une tradition française qui se perd

En savoir plus

FOCUS

Irak : à Mossoul, le long chemin de la reconstruction

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le mépris de Donald Trump envers l'État de droit"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La BCE poursuit sa politique monétaire accommodante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Macron : la fin de l'état de grâce ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Football : la Coupe d'Afrique des nations fait sa révolution

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 16/04/2012

"Le roi et les éléphants"

Presse internationale, Lundi 16 avril 2012. Au menu de la presse internationale ce matin, les attaques des Taliban, hier, à Kaboul, pour marquer le début de leur «offensive de printemps», la poursuite de la répression en Syrie en dépit du cessez-le-feu, l’échec du sommet des Amériques, et le roi Juan Carlos.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook…

On commence cette revue de presse internationale avec les attaques concertées lancées hier par les Taliban, notamment à Kaboul, contre le Parlement et le quartier diplomatique pour marquer le début de leur traditionnelle «offensive de printemps».

Un «dimanche sanglant» sur lequel revient The Huffington Post, avec le témoignage d’un journaliste qui se trouvait dans la banlieue ouest de la ville au moment où ces attaques se sont produites - des attaques prévisibles écrit-il, en décrivant le mouvement des Taliban comme une force grandissante, tranquille, sûre d’elle-même, qui a choisi de frapper hier dans son quartier, et qui pourra demain en choisir un autre, à Kaboul, ou ailleurs en Afghanistan, demain, ou après-demain.

Le mouvement se nourrit surtout de la faiblesse des autorités afghanes, analyse pour sa part The Guardian, qui reconnaît que l’armée afghane a certes beaucoup progressé, mais que  les Taliban ont appris à tirer parti des failles des services de renseignement. Un travail en profondeur qui leur a permis de mener à bien les opérations spectaculaires d’hier.

Et ce ne serait là qu’un début, d’après The Daily Beast, qui rapporte les propos d’un chef taliban, pour qui ce qui est arrivé hier n’est que le début d’une campagne plus vaste mettant en œuvre une nouvelle stratégie.

A voir également ce matin, la poursuite des violences en Syrie, malgré l’entrée en application depuis jeudi du cessez-le-feu demandé par l’Onu, et malgré l’arrivée, hier, des six premiers observateurs internationaux chargés de surveiller le cessez-le-feu. Tout cela suscite beaucoup de réserves du côté de la presse. The National d’Abou Dhabi est le plus optimiste, qui parle ce matin de la nécessité d’avancer pas à pas.

Un optimisme que ne partage pas The Independent, pour qui l’entrée en application du plan proposé par Kofi Annan permet tout juste de «limiter le carnage».

On revient aussi ce matin sur le sixième sommet des Amériques qui a eu lieu ce week-end à Carthagène-des-Indes, en Colombie, et qui s'est soldé par une fronde sans précédent des Etats latino-américains face aux Etats-Unis - et c’est sans parler du scandale qu’a provoqué la mise en cause de membres de la sécurité de Barack Obama, qui ont accusés d’avoir profité du voyage pour aller voir des prostituées. Les uns et les autres ne sont pas d’accord, notamment, sur la façon la plus efficace de lutter contre le narco-trafic, rapporte ce matin le quotidien de gauche mexicain La Jornada, qui explique qu’une partie des chefs d’Etat d’Amérique latine ont plaidé en faveur de la dépénalisation de la consommation de la drogue.

Une option dont la Maison-Blanche ne veut surtout pas entendre parler, ce que regrette The Daily Beast, qui évoque ce matin «la guerre malhonnête» que livrerait l’Administration Obama au narcotrafic.

Et on termine avec cet accident qui est en train de faire grand bruit en Espagne. Un accident de chasse dont le roi Juan Carlos a été victime au Botswana. L’incident en question émeut pas mal les Espagnols qui aiment sans doute beaucoup Juan Carlos, mais sont également, et surtout en ce moment, en pleine débâcle économique. Ils n’ont pas beaucoup aimé apprendre que le petit safari en question a coûté la bagatelle de 45 000 euros la semaine, rapporte El Pais.

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

21/07/2017 Revue de presse internationale

"Le mépris de Donald Trump envers l'État de droit"

Au menu de la revue de presse internationale vendredi, les réactions dans la presse américaine à l'interview de Donald Trump dans le New York Times. Un président américain dont...

En savoir plus

21/07/2017 Revue de presse française

"Macron : la fin de l'état de grâce ?"

Au menu de la presse française vendredi, l'état de grâce d'Emmanuel Macron fragilisé par le "psychodrame Villiers" et menacé par les projets de loi bientôt en discussion à...

En savoir plus

20/07/2017 États-Unis

"Le premier grand test pour Macron vient de sa propre armée"

Au menu de cette revue de presse internationale du jeudi 20 juillet : les révélations du Washington Post sur les changements de stratégie de l'administration Trump en Syrie, mais...

En savoir plus

20/07/2017 Agriculture

Emmanuel Macron, "l'adjudant de la République"

Au menu de la presse française ce jeudi 20 juillet, la désapprobation générale vis-à-vis d'Emmanuel Macron après la démission du général Pierre de Villiers, la lettre testament...

En savoir plus

19/07/2017 Jérusalem

"Le 'hand spinner' vu comme une menace" en Russie

Dans cette revue de presse internationale du 19 juillet, le "dîner secret" entre Donald Trump et Vladimir Poutine a bien eu lieu en marge du G20. Faut-il des portiques détecteurs...

En savoir plus