Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

SUR LE NET

La disparition du vol d'AirAsia bouleverse la Toile

En savoir plus

L'ENTRETIEN

RD Congo : enquête au cœur du parc des Virunga

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

La Suède : un modèle pour tous ? (partie 2)

En savoir plus

SUR LE NET

Des opérateurs indépendants au secours des campagnes françaises

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Il neige en hiver"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Disparition du vol AirAsia : un coup dur pour la compagnie low-cost

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Afghanistan : treize ans d'échecs"

En savoir plus

SUR LE NET

L'ONU dresse l'inventaire des sites détruits en Syrie

En savoir plus

Sports

Le PSG ne profite pas du faux-pas de Montpellier et reste à distance du leader

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/04/2012

Le Paris Saint-Germain n'a obtenu qu'un match nul (1-1) dimanche face à Auxerre. En cas de victoire, les Parisiens auraient pu se retrouver à égalité de points avec le leader Montpellier, tenu en échec à Lorient (2-1).

REUTERS - Le Paris Saint-Germain a longtemps cru dimanche pouvoir revenir à hauteur de Montpellier en tête de la Ligue 1 mais un but d’Auxerre, inscrit à la 87e minute de jeu par Anthony Le Tallec, a ruiné tous les espoirs parisiens en contraignant le club de la capitale à ne rapporter qu’un point de Bourgogne (1-1).

Un peu plus tôt dans la soirée, les Héraultais avaient offert une occasion en or aux hommes de Carlo Ancelotti de les rejoindre en haut du classement, en s’inclinant à Lorient (2-1).

Mais le manque de réalisme des Parisiens, qui n’ont jamais su concrétiser leur domination en marquant un deuxième but après l’ouverture du score par Nenê (23e), les condamne donc à rester deuxièmes, à deux points de Montpellier et à six journées de la fin du championnat.

« C’est un match qu’on aurait dû gagner deux, voire trois à zéro. Encore une fois, on s’est mis en difficulté tous seuls », a pesté à la fin de la rencontre l’attaquant du PSG Jérémy Ménez, au micro de Canal Plus.

« Auxerre en a profité, c’est comme ça. On n’a pas été assez bon pour remporter ce match. C’est un peu à l’image de ces derniers temps », a ajouté l’international français.

Promis à la souffrance dans le Stade du Moustoir, avec une équipe lorientaise relégable au coup d’envoi de la rencontre, Montpellier a cédé en deuxième mi-temps sur un but contre son camp d’Henri Bedimo (69e) et sur une réalisation de Joel Campbell (77e) huit minutes plus tard seulement.

Le 20e but en championnat cette saison d’Olivier Giroud (78e), meilleur réalisateur de la Ligue 1, n’a pas suffi à Montpellier pour arracher un match nul.

« Sur des matches comme ça, il faut davantage de technique. Nous avons donné le bâton pour nous faire battre », a estimé à l’issue de la rencontre René Girard au micro de Canal Plus.

« Il nous a manqué plus d’investissement dans l’état d’esprit. On a fait preuve de suffisance. On s’est vu trop beau. Cette défaite va nous remettre les idées en place », a complété Olivier Giroud.

Lille tient à sa troisième place

Dans la course à troisième place, qualificative pour le tour préliminaire de la Ligue des champions, Lille a saisi l’occasion qui lui était offerte de prendre le large sur ses adversaires directs, Lyon et Toulouse. Ces derniers ne joueront que mercredi l’un contre l’autre, l’OL ayant disputé samedi la finale de la Coupe de la Ligue.

Les champions de France en titre se sont en effet imposés dans leur Stadium Nord 4-1 face à Ajaccio et, à la faveur de ce succès, comptent provisoirement six points d’avance sur Lyon et neuf sur Toulouse et Saint-Etienne, qui s’est imposé à domicile contre une équipe de Brest coriace (2-1).

La victoire nordiste s’est dessinée avec un but inscrit rapidement contre son camp par Yoann Poulard (16e) et avec la neuvième réalisation, toutes compétitions confondues cette saison, de l’ailier anglais Joe Cole (37e). Un troisième but de Gianni Bruno (81e) et un penalty transformé par Eden Hazard (87e) ont conclu la fête à Villeneuve d’Ascq.

Dans la lutte pour le maintien, Dijon a fait une très mauvaise opération en allant s’incliner sur la pelouse de Sochaux (1-0).

Avec ce succès, les Doubistes sont toujours relégables mais l’espoir est permis chez les hommes d’Eric Hély puisqu’ils sont désormais 18e et devancent Ajaccio grâce à une différence de buts favorable.

Pour Evian-Thonon-Gaillard, le maintien semble en revanche assuré.

Battu par Rennes le week-end dernier, le promu a su en effet relever la tête en allant s’imposer sur la pelouse de Valenciennes (3-0).

Les Haut-Savoyards, qui pointent désormais à la neuvième place avec 42 points, ont construit leur succès en inscrivant trois buts en première mi-temps signés Saber Khlifa (29e), Kévin Bérigaud (35e) et Yannick Sagbo (44e).

En milieu de tableau, Bordeaux a arraché un match nul à Nancy (2-2) dans les ultimes instants de la rencontre grâce à un penalty inscrit par Benoît Trémoulinas (90e).

 

Première publication : 16/04/2012

  • FOOTBALL

    Montpellier domine l'OM et prend seul la tête de la Ligue 1

    En savoir plus

  • LIGUE 1

    Le PSG se relance en enfonçant l'OM lors d'un clasico engagé

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Indice UEFA : la France éjectée du Top 5 européen

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)