Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Kenya : le gouvernement dissout le comité olympique

En savoir plus

LE DÉBAT

France - arrêtés anti-burkini : une dérive politique ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

France - arrêtés anti-burkini : une dérive politique ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Disparition de Sonia Rykiel, femme libre et "reine du tricot"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping : "Ali Bongo est incapable de diriger le Gabon"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ali Bongo : "L’opposition ne parle que de mon acte de naissance"

En savoir plus

FOCUS

Allemagne : la politique migratoire de Merkel pèse dans la campagne pour les régionales

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Destruction des mausolées de Tombouctou : 9 à 11 ans de prison requis contre Ahmad Al Mahdi

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Ville morte en RDC" : une mobilisation inégale dans le pays

En savoir plus

EUROPE

La séance suspendue au deuxième jour du procès d'Anders Behring Breivik

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/04/2012

Alors qu'Anders Behring Breivik devait s'expliquer devant le tribunal, la séance a été interrompue : un juge, qui avait réclamé la peine de mort contre l'accusé sur le site d'un tabloïd, est récusé par la défense, les parties civiles et l'accusation.

AFP - La deuxième journée du procès d'Anders Behring Breivik, jugé pour la mort de 77 personnes l'an dernier en Norvège, a débuté mardi par une interruption de séance, un des juges ayant hors du prétoire réclamé la peine de mort contre l'accusé.
              

En entrant dans le prétoire Breivik a de nouveau fait son salut extrémiste sitôt libéré de ses menottes au début de cette nouvelle journée de son procès qui a débuté peu après 09H00 (07H00 GMT).
              
Mais la séance a été immédiatement suspendue pour 30 minutes, le tribunal souhaitant examiner la compétence à siéger d'un des cinq juges qui est récusé par la défense, les parties civiles et l'accusation.
              
Un des trois citoyens norvégiens désignés pour assister les deux juges professionnels dans le procès d'Anders Behring Breivik avait en effet réclamé la peine de mort contre l'accusé dans un commentaire publié sur le site d'un journal après les attentats, a rapporté mardi une revue norvégienne.
              

"La peine de mort est la seule solution juste dans cette affaire!!!!!!!!!!", a réagi cet homme sur le site du tabloïd Verdens Gang (VG), au lendemain du double attentat ayant fait 77 morts, selon la revue antiraciste Vepsen (La Guêpe) qui reproduit la page internet en question.
              
Comme lors de la première journée, Breivik a porté son poing droit fermé sur le coeur puis a tendu le bras, un salut qui, explique-t-il dans son manifeste, représente "la force, l'honneur et le défi aux tyrans marxistes en Europe".
              
Breivik doit s'expliquer mardi sur ses attaques du 22 juillet devant le tribunal d'Oslo, un témoignage qui devrait être très dur à entendre, ont prévenu ses avocats.
 

Première publication : 17/04/2012

  • NORVÈGE

    Anders Behring Breivik plaide non coupable au premier jour de son procès

    En savoir plus

  • PROCÈS BREIVIK

    La société norvégienne panse ses plaies dans la tolérance

    En savoir plus

  • NORVÈGE

    Une contre-expertise psychiatrique déclare Breivik pénalement responsable

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)