Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Première incursion terrestre d’un commando israélien à Gaza

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un mister nobody au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Journée la plus meurtrière à Gaza depuis le début du conflit avec Israël

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Moyen-orient

Le chef de l'équipe de l'ONU estime la mission des observateurs "difficile"

©

Vidéo par Constance de BONNAVENTURE

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/04/2012

Arrivé dimanche à Damas pour veiller au cessez-le-feu, le chef de l'équipe des observateurs de l'ONU a évoqué ce mardi une mission "difficile", soulignant la difficulté de la coordination pourtant nécessaire entre le gouvernement et l'opposition.

AFP - Le colonel Ahmed Himmiche, chef de l'équipe d'observateurs de l'ONU en Syrie pour évaluer le respect du cessez-le-feu, a jugé mardi cette mission "difficile" soulignant qu'elle nécessitait une coordination à la fois avec le gouvernement de Damas et les opposants.

Bombardements meurtriers sur Homs et Deraa

AFP - Les troupes gouvernementales bombardaient mardi des localités de la province de Deraa (sud) et des quartiers de Homs (centre), au deuxième jour de la mission des observateurs de l'ONU chargés d'évaluer le cessez-le-feu, a rapporté une ONG.

Dans la province de Deraa, au moins deux civils ont été tués et des dizaines d'autres ont été blessés dans les bombardements sur la localité de Basr al-Harir que les forces gouvernementales "tentent de mettre au pas", a précisé l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).
 

"Il faut marcher à petits pas, ce n'est pas facile et il faut coordonner (le travail) avec toutes les parties, en premier lieu avec le gouvernement syrien et puis avec toutes les (autres) parties", a déclaré à la presse le colonel Himmiche qui dirige le groupe d'observateurs arrivés dimanche.

"C'est une mission difficile, qui nécessite une coordination et une planification", a insisté le colonel marocain.

La mission, votée samedi à l'unanimité par le Conseil de sécurité de l'ONU, s'annonce à haut risque pour les six observateurs non armés déjà sur le terrain.

"Pas de cessez-le-feu, pas même le début d'un processus politique: cette mission sera l'une des plus difficiles jamais entreprises par l'ONU", a estimé un diplomate onusien lundi, même si les bilans des victimes sont nettement inférieurs à ceux des jours précédant l'entrée en vigueur du cessez-le-feu le 12 avril.

La première tâche de la mission préparatoire sera "d'établir un quartier général opérationnel" à Damas, avait expliqué Kieran Dwyer, un porte-parole de l'ONU.

Les observateurs prendront ensuite contact avec les forces gouvernementales et celles de l'opposition pour expliquer leur mission et mettre en place "un système de contrôle", avant d'établir des bases dans d'autres villes du pays.

Dans un premier temps, la mission doit compter 30 observateurs et d'autres membres devraient rejoindre les six déjà arrivés dans les prochains jours. Au total, la mission devrait compter 250 hommes, mais son déploiement nécessitera une nouvelle résolution.

Première publication : 17/04/2012

  • SYRIE

    Violences meurtrières au premier jour de la mission des observateurs de l'ONU

    En savoir plus

  • SYRIE

    À Damas, les observateurs de l'ONU préparent leur délicate mission

    En savoir plus

  • SYRIE

    Des dizaines de milliers de manifestants en Syrie, l'ONU examine une résolution

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)