Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Burundi, le leader de l'opposition, qui avait appelé au boycott, élu vice-président de l'assemblée

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Calais: la porte mortelle vers "l'Eldorado"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Faut-il copier la Silicon Valley ?

En savoir plus

FOCUS

Au Bangladesh, les assassinats de libres-penseurs se multiplient

En savoir plus

L'ENTRETIEN

François Morin : "28 banques ont la capacité de déstabiliser le système monétaire et financier mondial"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Gaza, Baalbeck, Tombouctou... La résistance par l’art

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : nouvelle controverse sur le port d'armes, après plusieurs tueries

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

#CecilTheLion : le chasseur devient la proie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

EDF va prendre le contrôle des réacteurs nucléaires d’Areva

En savoir plus

SPORT

Abedi Pelé : "On attend une victoire du Ghana à la CAN depuis trop longtemps"

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 17/04/2012

Avant la finale de la Coupe de la Ligue entre l'OM et l'OL (1-0) samedi, l'ex-international ghanéen Abedi Pelé est revenu, pour RFI, sur les performances de son fils André Ayew et sur la nomination de Kwesi Appiah à la tête du Ghana.

Le Ghana se cherchait un sélectionneur depuis l’éviction du Serbe Goran Stevanovic, le 19 mars dernier, après la quatrième place obtenue par son équipe lors de la CAN-2012. Les candidats au poste de manquaient pas : Marcel Desailly, Abedi Pelé…

Mais la Fédération ghanéenne a misé sur la continuité en nommant le 10 avril, Kwesi Appiah à la tête des Black Stars ; lui qui avait été promu sélectionneur intérimaire après le départ de Stevanovic et qui était l'entraîneur-adjoint du Ghana depuis 2008. Appiah aura pour objectifs de remporter la CAN-2013 disputée en Afrique du Sud du 19 janvier au 10 février, puis de qualifier l’équipe nationale pour la prochaine Coupe du monde, au Brésil.

Une nomination bien accueillie par le Marseillais André Ayew qui a déclaré à RFI : "Kwesi, c’est une personne qu’on côtoie depuis quatre ans. Il a su faire du bon boulot. Aujourd’hui, il a sa chance. On va l’aider. Ça fait plaisir de voir un entraîneur local prendre la tête de la sélection. On va se battre pour qu’il reste le plus longtemps possible. On va tout faire pour se qualifier à la Coupe du monde 2014 et à la prochaine Coupe d’Afrique."

"Le peuple ghanéen a demandé un entraîneur local"

De passage à Paris samedi 14 avril pour assister à la finale de la Coupe de la Ligue entre Lyon et Marseille, l’ancien international ghanéen et ancien joueur de l’OM Abedi Ayew dit Abedi Pelé a bien voulu commenter cette nomination de Kwesi Appiah. Il a également accepté de répondre aux questions de RFI quant aux performances de son fils, André Ayew, véritable homme fort de l’Olympique de Marseille cette saison.
 

Interview Abédi Pelé sur le Ghana et son fils André Ayew

L’OM a donc remporté cette Coupe de la Ligue face à l’OL (1-0 a.p). Un succès qui devait permettre à André Ayew de se faire opérer de son épaule qui le fait souffrir depuis des mois. Son entraîneur Didier Deschamps ne semble cependant pas prêt à se passer de ses services en cette fin de saison. Il a déclaré qu’une opération de son milieu de terrain "n'est pas à l'ordre du jour".

Première publication : 17/04/2012

  • COUPE DE LA LIGUE

    André Ayew face à son dernier défi à l'OM ?

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ghana : Stevanovic limogé, Desailly cité

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)