Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Les hommages à Michael Brown se multiplient sur internet

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Simple appareil"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

"Force de Sibérie" : l'appel de la Chine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Comme le disait ma grand-mère"

En savoir plus

DÉBAT

Mali - pourparlers à Alger : peut-on croire à la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine : la Russie en guerre contre l'Europe ?

En savoir plus

FOCUS

Les géants américains du tabac à l'assaut de la cigarette électronique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ben l'Oncle Soul toujours en plein rêve pour son deuxième album

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le trio CAB, un voyage musical entre Afrique, Brésil et Caraïbes

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 18/04/2012

"Touche pas à ma flamme olympique"

Presse internationale, Mercredi 18 avril 2012. Au menu de la presse internationale ce matin, l’exclusion définitive de dix candidats à la présidentielle égyptienne, la décision de Cristina Kirchner d’exproprier Repsol, et les 100 derniers jours avant l’ouverture des JO de Londres.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook…

On commence cette revue de presse internationale par la décision de la commission électorale égyptienne d’exclure définitivement  dix des candidats à la présidentielle de mai, dont les trois principaux postulants.

Il s’agit de l'ancien vice-président Omar Souleimane et des islamistes Khairat al-Chater et Hazem Abou Ismaïl - des disqualifications, écrit ce matin Al Masry Al Youm, qui viennent bouleverser le paysage politique égyptien et libérer l’espace pour deux candidats qui font désormais figure de favoris: l’ancien secrétaire général de la Ligue arabe Amr Moussa, et l’ex-membre des Frères musulmans Adbelmoneim Aboul Fotouh, le premier ayant a priori l’avantage sur le second, d’après le journal, notamment parce qu’il serait le plus à même de négocier avec les deux principales forces du pays, les généraux et les Frères musulmans.

De son côté, le quotidien Al Ahram revient ce matin sur la joie qu’a suscitée au Caire l’invalidation de la candidature de l’ancien chef du renseignement Omar Souleimane. Une invalidation accueillie avec soulagement par  les artisans de la révolution et par les islamistes, qui disent avoir perçu sa candidature comme un facteur d’aggravation de la confrontation politique en Egypte.

Il est également beaucoup question ce matin de la décision de la présidente argentine Cristina Kirchner d'exproprier partiellement la compagnie pétrolière YPF, contrôlée par l'Espagnol Repsol. C’est une décision que le quotidien espagnol El Pais dénonce comme étant la conséquence du «populisme d’intimidation» de Cristina Kirchner. El Pais qui met toutefois en garde le gouvernement espagnol, en lui demandant de ne pas répliquer par une attitude de confrontation brutale et nationaliste.

El Pais, qui évoque, tout comme Foreign Policy, les inquiétudes que l’expropriation de Repsol ne va pas manquer de susciter chez les investisseurs étrangers. Le site parle également de la possibilité pour les agences de notation de reconsidérer le risque politique pour les investissements en Argentine.

Nous sommes maintenant à 100 jours du début des Jeux Olympiques de Londres, l’occasion de faire un point sur les préparatifs, avec la presse britannique. «Les Jeux sont presque là, mais est-ce-que nous sommes prêts?» se demande The Independent. Le journal parle de «l’enthousiasme tranquille» des Londoniens. Beaucoup de commerçants disent leur espoir de voir leur affaire profiter de la manne olympique, tandis que d’autres se demandent si l’arrivée des touristes va parvenir à compenser les départs des Londoniens peu désireux de subir l’agitation de la capitale.

Et il y a aussi ceux qui attendent les Jeux de pied ferme pour manifester leur mécontentement, et notamment tous ceux qui s’offusquent de la place prise par certains sponsors dans l’organisation des Jeux. Parmi ces sponsors décriés, évoqués ce matin par The Times, on retrouve Dow Chemical, Rio Tinto et BP.

Les autorités londoniennes ont mis d’ailleurs mis en garde les organisateurs d’éventuelle manifestations durant les Jeux, rapporte The Guardian. «Pas question de s’en prendre à la flamme olympique», a dores et déjà prévenu  le président du comité d’organisation des Jeux, Lord Coe.

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

02/09/2014 Gastronomie

"Simple appareil"

Presse internationale, mardi 2 septembre 2014. Au menu de cette revue de presse, le risque d’une intervention de l’armée au Pakistan, et la diffusion sur internet de photos de...

En savoir plus

02/09/2014 Enseignement

"Comme le disait ma grand-mère"

Presse française, mardi 2 septembre 2014. Au menu de cette revue de presse, la rentrée des classes pour 12 millions d’élèves, sur fond de fronde des élus contre la réforme des...

En savoir plus

01/09/2014 Afghanistan

"L'agneau russe"

Presse internationale, lundi 1er septembre 2014. Au menu de cette revue de presse, les dernières déclarations de Poutine sur l'Ukraine, et le scepticisme suscité par la...

En savoir plus

01/09/2014 François Hollande

"J'aime les socialistes"

Presse française, lundi 1er septembre 2014. Au menu de cette revue de presse, le discours de Manuel Valls à l'université d'été du PS. Un discours sifflé par une partie des...

En savoir plus

29/08/2014 guerre

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

Dans cette revue de presse proposée par Sandrine Gomes, un changement de ton et de rhétorique dans la presse anglo-saxonne face à l'"invasion" russe de l'Ukraine, des critiques...

En savoir plus