Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Quatre résistants au Panthéon : de la mémoire nationale au symbole politique

En savoir plus

TECH 24

"One Heart One Tree" : l'œuvre tech et arty à décourvir sur Kickstarter

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Impôts : retour à la source ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le jeu dangereux de David Cameron

En savoir plus

#ActuElles

Sortir les femmes des oubliettes de l’Histoire

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : Abu Azrael, "le Rambo d’Irak"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paolo Rumiz, l'appel du large

En savoir plus

FOCUS

Immigration aux États-Unis : Nashville accueille la première communauté kurde du pays

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Sepp Blatter : "Envers et contre tous"

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 18/04/2012

"Touche pas à ma flamme olympique"

Presse internationale, Mercredi 18 avril 2012. Au menu de la presse internationale ce matin, l’exclusion définitive de dix candidats à la présidentielle égyptienne, la décision de Cristina Kirchner d’exproprier Repsol, et les 100 derniers jours avant l’ouverture des JO de Londres.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook…

On commence cette revue de presse internationale par la décision de la commission électorale égyptienne d’exclure définitivement  dix des candidats à la présidentielle de mai, dont les trois principaux postulants.

Il s’agit de l'ancien vice-président Omar Souleimane et des islamistes Khairat al-Chater et Hazem Abou Ismaïl - des disqualifications, écrit ce matin Al Masry Al Youm, qui viennent bouleverser le paysage politique égyptien et libérer l’espace pour deux candidats qui font désormais figure de favoris: l’ancien secrétaire général de la Ligue arabe Amr Moussa, et l’ex-membre des Frères musulmans Adbelmoneim Aboul Fotouh, le premier ayant a priori l’avantage sur le second, d’après le journal, notamment parce qu’il serait le plus à même de négocier avec les deux principales forces du pays, les généraux et les Frères musulmans.

De son côté, le quotidien Al Ahram revient ce matin sur la joie qu’a suscitée au Caire l’invalidation de la candidature de l’ancien chef du renseignement Omar Souleimane. Une invalidation accueillie avec soulagement par  les artisans de la révolution et par les islamistes, qui disent avoir perçu sa candidature comme un facteur d’aggravation de la confrontation politique en Egypte.

Il est également beaucoup question ce matin de la décision de la présidente argentine Cristina Kirchner d'exproprier partiellement la compagnie pétrolière YPF, contrôlée par l'Espagnol Repsol. C’est une décision que le quotidien espagnol El Pais dénonce comme étant la conséquence du «populisme d’intimidation» de Cristina Kirchner. El Pais qui met toutefois en garde le gouvernement espagnol, en lui demandant de ne pas répliquer par une attitude de confrontation brutale et nationaliste.

El Pais, qui évoque, tout comme Foreign Policy, les inquiétudes que l’expropriation de Repsol ne va pas manquer de susciter chez les investisseurs étrangers. Le site parle également de la possibilité pour les agences de notation de reconsidérer le risque politique pour les investissements en Argentine.

Nous sommes maintenant à 100 jours du début des Jeux Olympiques de Londres, l’occasion de faire un point sur les préparatifs, avec la presse britannique. «Les Jeux sont presque là, mais est-ce-que nous sommes prêts?» se demande The Independent. Le journal parle de «l’enthousiasme tranquille» des Londoniens. Beaucoup de commerçants disent leur espoir de voir leur affaire profiter de la manne olympique, tandis que d’autres se demandent si l’arrivée des touristes va parvenir à compenser les départs des Londoniens peu désireux de subir l’agitation de la capitale.

Et il y a aussi ceux qui attendent les Jeux de pied ferme pour manifester leur mécontentement, et notamment tous ceux qui s’offusquent de la place prise par certains sponsors dans l’organisation des Jeux. Parmi ces sponsors décriés, évoqués ce matin par The Times, on retrouve Dow Chemical, Rio Tinto et BP.

Les autorités londoniennes ont mis d’ailleurs mis en garde les organisateurs d’éventuelle manifestations durant les Jeux, rapporte The Guardian. «Pas question de s’en prendre à la flamme olympique», a dores et déjà prévenu  le président du comité d’organisation des Jeux, Lord Coe.

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

29/05/2015 Sepp Blatter

Sepp Blatter : "Envers et contre tous"

Au programme de cette revue de presse française, vendredi 29 mai, le scandale de corruption qui éclabousse la Fifa.

En savoir plus

29/05/2015 Fifa

Boycott de la Fifa : "Toutes les options sont sur la table", prévient Platini

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour: tour d’horizon de la presse internationale avec Mounia Ben Aïssa.

En savoir plus

28/05/2015 Revue de presse internationale

Revue de presse : "Dégagez Monsieur Blatter !"

Au menu de cette revue de presse internationale du jeudi 28 mai, l’inculpation pour corruption de neuf cadres de la Fifa, dirigée par Sepp Blatter. Un séisme à la veille de...

En savoir plus

28/05/2015 Revue de presse française

"FIFA nostra"

Presse française, jeudi 28 mai 2015. Au menu de cette revue de presse, l’inculpation pour corruption de neuf cadres de la FIFA. Un séisme dans le monde du foot.

En savoir plus

27/05/2015 Revue de presse internationale

"Rififi à la FIFA"

Presse internationale, mercredi 27 mai 2015. Au menu de cette revue de presse, l’arrestation de plusieurs hauts responsables de la FIFA, en Suisse, pour des faits présumés de...

En savoir plus