Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"Ce n'est pas le moment de fantasmer sur le dégel intercoréen"

En savoir plus

L’invité du jour

"La plupart du temps, les bibliothèques ne sont pas là où les gens ont le plus besoin d’elles"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Grève chez Air France : l'arme du référendum

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Amical mais critique, Emmanuel Macron séduit le Congrès"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Face au scandale, la présidente de la région de Madrid démissionne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Tensions à Madagascar : l'opposition demande la destitution du président

En savoir plus

LE DÉBAT

Emmanuel Macron aux États-Unis : le statu quo diplomatique ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Foxtrot" : Samuel Maoz dissèque la société israélienne

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Marchés financiers : les investisseurs craignent la remontée des taux américains

En savoir plus

Amériques

Accord à l'amiable entre BP et les victimes de la marée noire du golfe du Mexique

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/04/2012

Deux ans après la catastrophe environnementale sur les côtes américaines, le groupe pétrolier britannique a conclu un accord d'un montant de 7,8 milliards de dollars (5,9 milliards d'euros) afin de dédommager les victimes de la marée noire.

REUTERS - BP a annoncé mercredi la conclusion d’un accord à l’amiable de plusieurs milliards de dollars avec des victimes de la marée noire survenue en 2010 dans le golfe du Mexique.

Dans le cadre de cet accord, le groupe pétrolier britannique estime qu’il devra verser 7,8 milliards de dollars (5,9 milliards d’euros) pour dédommager quelque 100.000 individus et entreprises, bien qu’il n’y ait pas de limite au montant qu’il pourrait finalement devoir verser.

Vendredi marquera le deuxième anniversaire de l’explosion de la plate-forme pétrolière Deepwater Horizon, qui a fait 11 morts et provoqué la plus grande marée noire de l’histoire des Etats-Unis.

« BP s’est engagé à soutenir les efforts de restauration économiques et environnementaux sur la côte du golfe », a déclaré son directeur général dans un communiqué. « Ce montant nous donne un cadre pour continuer de tenir cette promesse, en offrant à ceux qui en sont affectés une compensation juste et complète, sans attendre l’issue d’un long processus judiciaire. »

BP doit encore faire face aux plaintes de plusieurs milliards de dollars émanant de l’Etat fédéral américain, des autorités locales ou encore de ses partenaires de forage Transocean et Halliburton.

Le groupe a déjà passé une charge de 37,2 milliards de dollars dans ses comptes pour les coûts liés à la marée noire.

L’action BP a terminé en baisse de 1,4% à 448,1 pence alors que la Bourse de Londres a cédé 0,38%.

 

Première publication : 18/04/2012

  • Un an après la marée noire en Louisiane

    En savoir plus

  • PÉTROLE

    Pour la première fois depuis près de 20 ans, BP enregistre une perte annuelle

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Une commission prône la création d'une agence de contrôle de l'industrie pétrolière

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)