Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

SUR LE NET

"Tor", nouvelle cible de la NSA

En savoir plus

SUR LE NET

Un selfie pris à Auschwitz scandalise la Toile

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Israël, le casse-tête des compagnies aériennes

En savoir plus

  • Gaza : l'ONU tente de formaliser une trêve fragile

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

  • Boko Haram kidnappe la femme du vice-Premier ministre camerounais

    En savoir plus

  • En images : les Champs-Élysées noirs de monde pour l'arrivée du Tour

    En savoir plus

  • MH 17 : des combats autour du site du crash bloquent les enquêteurs

    En savoir plus

  • L'épave du Costa Concordia arrive dans le port de Gênes

    En savoir plus

  • Les enfants migrants ne pourront pas rester aux États-Unis, prévient Obama

    En savoir plus

  • Air Algérie : des proches de victimes se recueillent sur les lieux du crash

    En savoir plus

  • Exposition sur la Grande Guerre à Paris : les derniers poilus vous saluent

    En savoir plus

  • En images : affrontements à Paris, en marge de la manifestation pro-Gaza interdite

    En savoir plus

Amériques

Accord à l'amiable entre BP et les victimes de la marée noire du golfe du Mexique

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/04/2012

Deux ans après la catastrophe environnementale sur les côtes américaines, le groupe pétrolier britannique a conclu un accord d'un montant de 7,8 milliards de dollars (5,9 milliards d'euros) afin de dédommager les victimes de la marée noire.

REUTERS - BP a annoncé mercredi la conclusion d’un accord à l’amiable de plusieurs milliards de dollars avec des victimes de la marée noire survenue en 2010 dans le golfe du Mexique.

Dans le cadre de cet accord, le groupe pétrolier britannique estime qu’il devra verser 7,8 milliards de dollars (5,9 milliards d’euros) pour dédommager quelque 100.000 individus et entreprises, bien qu’il n’y ait pas de limite au montant qu’il pourrait finalement devoir verser.

Vendredi marquera le deuxième anniversaire de l’explosion de la plate-forme pétrolière Deepwater Horizon, qui a fait 11 morts et provoqué la plus grande marée noire de l’histoire des Etats-Unis.

« BP s’est engagé à soutenir les efforts de restauration économiques et environnementaux sur la côte du golfe », a déclaré son directeur général dans un communiqué. « Ce montant nous donne un cadre pour continuer de tenir cette promesse, en offrant à ceux qui en sont affectés une compensation juste et complète, sans attendre l’issue d’un long processus judiciaire. »

BP doit encore faire face aux plaintes de plusieurs milliards de dollars émanant de l’Etat fédéral américain, des autorités locales ou encore de ses partenaires de forage Transocean et Halliburton.

Le groupe a déjà passé une charge de 37,2 milliards de dollars dans ses comptes pour les coûts liés à la marée noire.

L’action BP a terminé en baisse de 1,4% à 448,1 pence alors que la Bourse de Londres a cédé 0,38%.

 

Première publication : 18/04/2012

  • Un an après la marée noire en Louisiane

    En savoir plus

  • PÉTROLE

    Pour la première fois depuis près de 20 ans, BP enregistre une perte annuelle

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Une commission prône la création d'une agence de contrôle de l'industrie pétrolière

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)