Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Zimbabwe : La fin de l'ère Mugabe

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : Scène de liesse à Harare après la démission de Robert Mugabe

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Hortefeux : "Si le président prend de bonnes initiatives pour les collectivités, nous le dirons"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"La bataille des sexes" : l’égalité homme-femme en jeu

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : aux États-Unis, le sort incertain des militaires transgenres

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Chancelière ch. partenaire, et plus si affinités"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le gouvernement américain tente de bloquer la fusion AT&T - Warner Bros

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La chancelière chancelle"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Allemagne : le crépuscule d'Angela Merkel ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 19/04/2012

"Rien n'est jamais perdu ni gagné d'avance"

Presse française, Jeudi 19 avril. Au menu de la presse française ce matin, la veillée d’armes chez les 10 candidats à la présidentielle. A J-3, l’inquiétude, l’angoisse, et l’espoir.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook…

On commence cette revue de presse française avec le quotidien gratuit 20 minutes, qui propose comme plusieurs journaux ce matin de livrer les grandes lignes des programmes des 10 candidats.

Plus que trois jours avant le premier tour, et comme sans doute un électeur averti en vaut deux, voici donc, dans 20 minutes, les principales propositions des candidats.

Présidentielle, demandez le programme! C’est aussi au menu du Parisien, qui propose un comparatif agrémenté d’un décryptage et d’un chiffrage, la palme de l’originalité étant sans doute à décerner à Jacques Cheminade, de Solidarité et Progrès, qui propose notamment de faire de l’industrialisation de la lune une «priorité».

Il faut dire que pour le moment, beaucoup d’inconnues pèsent toujours sur le premier tour, puisqu’un Français sur quatre dit ne pas s’être encore décidé. 23 % des Français ne sauraient pas encore pour qui voter - c’est en tout cas ce que disent les sondages, et c’est à la Une ce matin du Figaro. Bref, tout cela pourrait créer la surprise dimanche soir.

Une surprise qui profiterait à qui? Pour Libération, elle pourrait venir du côté du Front national. Le journal titre ce matin sur «la menace» d’un score de Marine Le Pen  comparable à celui de son père, Jean-Marie, en 2002. D’après Libé, la campagne jugée «très à droite» de Nicolas Sarkozy ne serait pas parvenue à entamer le poids électoral de l’extrême-droite, mais aussi parce que le Front National aurait réussi sa mue. Marine Le Pen serait parvenue à «donner l’illusion d’un nouveau FN».

Une campagne de dédiabolisation qui a fait de nouveaux convertis, rencontrés par Libération au Zénith de Paris, mardi soir. Des ralliés qui n’assument pas toujours, et qui disent se sentir parfois «comme des étrangers dans (leur) pays».

Marine Le Pen qui est pour le moment en tout cas au coude-à-coude avec Jean-Luc Mélenchon. Le candidat du Front de gauche qu’on retrouve, comme tous les matins, à la Une de l’Humanité. Le journal rappelle que le candidat à donné un ultime rendez-vous à ses sympathisants ce soir, à la Porte de Versailles à Paris.

Jean-Luc Mélenchon a accordé un entretien, également, au quotidien économique les Echos, où il parle de ce qu’il compte faire après dimanche soir: «Je ne suis pas candidat pour être le Premier ministre de François Hollande, mais pour conquérir le pouvoir, tout le pouvoir».

Du côté des favoris, Nicolas Sarkozy et François Hollande, la possibilité d’une surprise dimanche soir serait par espérée par l’un, redoutée par l’autre. Une ambiance de veillée d’armes sur laquelle revient le Parisien, qui raconte qu’entre les mauvais sondages et les défections, la résignation serait en train de gagner le camp présidentiel.

Du côté des socialistes, et de Libération, on parle ce matin de l’inquiétude qui aurait saisi le camp de François Hollande. Son entourage dit craindre la dispersion voire démobilisation des électeurs de gauche, et tenterait désormais de dramatiser le scrutin de dimanche.

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

21/11/2017 Allemagne

"Chancelière ch. partenaire, et plus si affinités"

Au menu de cette revue de presse internationale, mardi 21 novembre, les réactions à la crise politique en Allemagne. Un communiqué de l’agence russe de météorologie reconnaissant...

En savoir plus

21/11/2017 Revue de presse française

"La chancelière chancelle"

Au menu de cette revue de presse française, mardi 21 novembre, la réaction à la crise politique en Allemagne. Ses conséquences pour l’Europe, et pour le projet de refondation de...

En savoir plus

20/11/2017 sécurité

"Mugabe veut mourir sur scène"

Au menu de cette revue de presse internationale, lundi 20 novembre, le refus de Robert Mugabe de quitter le pouvoir malgré la pression de ses compatriotes, de l’armée, et de son...

En savoir plus

20/11/2017 Revue de presse française

"Angela Merkel, le camouflet"

Au menu de cette revue de presse française, lundi 20 novembre, l’échec des tractations menées par Angela Merkel pour former un nouveau gouvernement. Emmanuel Macron face à la...

En savoir plus

17/11/2017 COP23

Environnement : "Non, il n'est pas trop tard"

Dans cette revue de presse française du 17 novembre : il n'est pas trop tard pour sauver la planète, c'est le cri d'alarme - et du cœur - de Libération. Au programme aussi : le...

En savoir plus