Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

BILLET RETOUR

Prijedor : les survivants contre l’oubli

En savoir plus

REPORTERS

En Inde, des votes à vendre

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Printemps de Bourges, Festival d'Aix en Provence... la musique en festival!

En savoir plus

FOCUS

Washington–Bucarest : un partenariat de plus en plus stratégique

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Todd Shepard, spécialiste de l'Algérie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Ligue des Champions : deux clubs madrilènes en lice

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

L'Afrique du sud, 20 ans après les premières élections démocratiques

En savoir plus

FOCUS

Les Taïwanais divisés vis-à-vis de la Chine

En savoir plus

SUR LE NET

Données personnelles : les pratiques des géants du Net dénoncées

En savoir plus

  • Présidentielle syrienne : une élection taillée sur mesure pour Bachar al-Assad

    En savoir plus

  • Moscou accuse les autorités ukrainiennes d'enfreindre l'accord de Genève

    En savoir plus

  • Corée du Sud : la présidente incrimine l’équipage du ferry naufragé

    En savoir plus

  • Paris s'inquiète du sort de l'otage français Gilberto Rodriguez Leal au Mali

    En savoir plus

  • Didier François témoigne : "J'ai subi des simulacres d'exécutions"

    En savoir plus

  • Vidéos : retour sur la vie de Hurricane Carter, symbole des méfaits du racisme

    En savoir plus

  • Fusillade de Sloviansk : l’identité des assaillants, enjeu entre Moscou et Kiev

    En savoir plus

  • Mort d'ouvriers au Qatar : "Pas à cause du football", selon la Fifa

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : Abdullah et Ghani se dirigent vers un second tour

    En savoir plus

  • Sécurité maximale et participation record au marathon de Boston

    En savoir plus

  • Sissi et Sabahi, seuls candidats à l’élection présidentielle en Égypte

    En savoir plus

  • Bientôt Pâques sans chocolat ?

    En savoir plus

  • La prise d'otages, "monnaie d'échange" pour les djihadistes en Syrie

    En savoir plus

  • Les héritiers de Renault ne désespèrent pas de revoir quelques milliards

    En savoir plus

  • Tournoi de Monte-Carlo : Wawrinka bat Federer en finale

    En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • Bachar al-Assad dans la ville chrétienne de Maaloula pour Pâques

    En savoir plus

  • Grand Prix de Chine : Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes

    En savoir plus

Economie

Breivik : "Je ne suis pas un cas psychiatrique"

©

Vidéo par Mounia Ben Aïssa

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/04/2012

Anders Behring Breivik a affirmé vendredi ne pas être un "cas psychiatrique" et vouloir être tenu pénalement responsable de ses actes. Jugé pour la mort de 77 personnes l'an dernier en Norvège, il encourt une peine de 21 ans de prison renouvelable.

AFP - Anders Behring Breivik, jugé pour la mort de 77 personnes l'an dernier en Norvège, a affirmé vendredi ne pas être "un cas psychiatrique" et insisté pour être reconnu pénalement responsable pour son geste.

"Je ne suis pas un cas psychiatrique et je suis pénalement responsable", a déclaré Breivik, interrogé sur son manque apparent d'empathie par une avocate des parties civiles, au cinquième jour de son procès.

"Quand on voit quelque chose de si extrême, on peut penser que c'est de la folie mais il faut différencier extrémisme politique et folie dans le sens clinique du terme", a-t-il déclaré.


Breivik a longuement expliqué vendredi comment il avait refoulé ses émotions à partir de 2006 pour pouvoir perpétrer ses attaques mais aussi pour pouvoir s'en expliquer devant le tribunal.

La question de la santé mentale de l'extrémiste, jugé pénalement irresponsable dans une première expertise psychiatrique puis responsable par une contre-expertise, est centrale dans ce procès qui doit durer 10 semaines.

Déclaré pénalement irresponsable, il risque l'internement psychiatrique à vie. Responsable, il encourt 21 ans de prison, une peine qui pourrait ensuite être prolongée aussi longtemps qu'il sera considéré comme dangereux.

Première publication : 20/04/2012

  • NORVÈGE

    Anders Behring Breivik, le tueur qui aimait World of Warcraft

    En savoir plus

  • NORVÈGE

    Breivik avait initalement planifié trois attentats à la bombe et une fusillade

    En savoir plus

  • NORVÈGE

    L’un des juges de Breivik renvoyé pour soupçons de partialité

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)