Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Les Arméniens cachés de Turquie en quête d’identité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Yémen : des milliers de réfugiés affluent à Djibouti

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Christianophobie" : un mots qui fait peur..

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Hillary Clinton entre en piste pour 2016 - Les élections législatives au Royaume-Uni

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Naufrages de migrants : l'Europe passive ou impuissante ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Manuel Valls contre le racisme et l'antisémitisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle américaine 2016 : l'économie dans la campagne

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Nokia s'offre Alcatel-Lucent : les emplois menacés ?

En savoir plus

BILLET RETOUR

Afrique du Sud : les familles des mineurs de Marikana réclament justice

En savoir plus

SPORT

Le Real Madrid dompte le FC Barcelone

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/04/2012

Le Real Madrid a remporté au Nou Camp le match contre le FC Barcelone (2-1), notamment grâce à Ronaldo qui a inscrit son 42e but en Liga. L'équipe de Jose Mourinho est en route vers son premier titre de champion depuis 2008.

REUTERS - Le Real Madrid ne s’est pas encore offert le sacre samedi en Liga, mais le club s’est adjugé, en attendant mieux, le « clasico » face à son ennemi juré, le FC Barcelone, grâce à un but plein de sang froid de Cristiano Ronaldo (2-1).

A quatre journées du dénouement, les « Merengue » comptent sept longueurs d’avance sur leurs rivaux et peuvent entr’apercevoir un titre qui les fuit depuis 2008, année du dernier sacre madrilène avant les trois saisons d’hégémonie catalane.

Sous la pluie fine du Camp Nou, les joueurs du Real n’ont affiché aucun complexe d’infériorité et ont même pris l’ascendant grâce à un but de Sami Khedira, qui a hérité d’une balle mal repoussée par Victor Valdes après un corner (17e).
 
En comparaison, les Barcelonais semblaient nerveux et manquaient de la fluidité qui fait leur marque de fabrique.
 
Dans l’immense enceinte barcelonaise, l’appréhension palpable des socios catalans a finalement laissé la place à la ferveur à vingt minutes de la fin, lorsque le Chilien Alexis Sanchez a remis les deux équipes à égalité.
 
Mais le silence est revenu à peine trois minutes plus tard.  A la 73e, Mesut Ozil lance Cristiano Ronaldo qui, dans sa course, propulse du pied droit la balle dans les cages de Victor Valdes.   
 
Ce but, le 42e pour le Portugais cette saison en Liga, apporte une réponse cinglante à ses détracteurs, qui accusent régulièrement le joueur de s’éclipser dans les rencontres au sommet.
 
Il lui permet par la même occasion de reprendre seul la tête du classement des buteurs, avec une réalisation de plus que Lionel Messi.
 
Le triomphe de Cristiano Ronaldo est aussi celui de son entraîneur, José Mourinho. Le technicien remporte en effet son premier « clasico » depuis la victoire en finale de la Coupe du Roi la saison dernière.
 
Le succès de prestige empoché en terre catalane a de quoi regonfler le capital confiance du Real Madrid, qui disputera mercredi le match retour de sa demi-finale de Ligue des champions face au Bayern Munich, après une défaite 2-1 à l’aller.
 
Défait à Stamford Bridge cette semaine par Chelsea, le FC Barcelone essuie en revanche une deuxième défaite consécutive, ce qui n’était plus arrivé au club depuis près de trois ans.
 

 

Première publication : 21/04/2012

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Vainqueur du Barça en demi-finale aller, Chelsea prend une option sur la qualification

    En savoir plus

  • BUNDESLIGA

    Dortmund conserve son titre de champion d'Allemagne

    En savoir plus

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Messi, vers l’infini et au-delà

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)