Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

James Bond : Daniel Craig rempile pour un dernier épisode

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump démantèle ses deux conseils économiques

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'Europe face au défi des "revenants"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les présidents Trump et Macron font polémique, mais pas pour la même chose...

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Kenya : Raila Odinga va saisir la Cour suprême

En savoir plus

LE DÉBAT

États-Unis : l'ambiguïté de Trump vis-à-vis de l'extrême droite

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Donald Trump : il y a des bonnes personnes des deux côtés"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Contrats de travail : vers plus de flexibilité ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Violences gynécologiques, la lutte prend corps"

En savoir plus

Moyen-orient

Le Caire annule un accord de fourniture de gaz à Israël

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/04/2012

L'Égypte a mis un terme à un accord gazier vieux de 20 ans qui la lie à Israël, estimant que son voisin n'avait pas "rempli ses obligations". L'État hébreu importe d'Égypte 40 % à 45 % de son gaz naturel.

REUTERS - L’Egypte a annulé un accord sur la fourniture de gaz à Israël alors que les actes de sabotage contre le gazoduc reliant l’Egypte à l’Etat Hébreu se sont multipliés depuis la chute d’Hosni Moubarak en février 2011, a annoncé dimanche Ampal-American Israel Corporation.

La compagnie nationale de gaz naturel Egas et l’Autorité générale égyptienne du pétrole ont annoncé la rupture du contrat signé avec la compagnie égyptienne EMG, a indiqué Ampal, partenaire de East Mediterranean Gas (EMG), qui exporte le gaz de l’Egypte vers Israël.

Mohamed Shoeib, directeur d’Egas, a confirmé la décision, expliquant que cet accord vieux de 20 ans avait pris fin jeudi. « Egas a mis un terme à l’accord parce l’autre partie n’a pas rempli ses obligations », a-t-il dit à la chaîne de télévision égyptienne Hayat. « C’est un désaccord commercial, sans considération politique », a-t-il précisé.

Le ministre israélien des Finances Yuval Steinitz a fait part de sa « très grande inquiétude » après cette annonce, jugeant que cela créait « un dangereux précédent qui jette un voile sur les accords de paix et les relations pacifiques entre l’Egypte et Israël ».

Israël importe d’Egypte entre 40 et 45% de son gaz naturel, aux termes d’un contrat signé après les accords de paix de 1979.

Interrompues pendant le soulèvement populaire qui a chassé du pouvoir l’ancien dirigeant Hosni Moubarak en février, les livraisons de gaz égyptien à Israël avaient repris au mois de mars 2011.

 

 

Première publication : 23/04/2012

  • ÉGYPTE

    Dans le Sinaï, le gazoduc alimentant Israël et la Jordanie à nouveau attaqué

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Dans le Sinaï, sabotage d'un gazoduc alimentant Israël et la Jordanie

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Un gazoduc alimentant Israël et la Jordanie saboté dans le Sinaï égyptien

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)