Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Paul Kagame en visite à Paris, ses partisans et opposants défilent dans la capitale

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le film "Timbuktu" sera-t-il déprogrammé du Fespaco ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"La Robe"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Parlemantaires français en Syrie, Bachar Al Assad interlocuteur incontournable ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Quand agriculture rime avec futur

En savoir plus

TECH 24

Drones : comment les arrêter ?

En savoir plus

#ActuElles

Inde : sauver les filles par l'éducation

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Louis Schweitzer : "La dette perpetuelle, c'est mieux que de laisser crever la Grèce !"

En savoir plus

BILLET RETOUR

La Crimée, symbole d'une nouvelle Guerre froide ?

En savoir plus

Moyen-orient

Le Caire annule un accord de fourniture de gaz à Israël

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/04/2012

L'Égypte a mis un terme à un accord gazier vieux de 20 ans qui la lie à Israël, estimant que son voisin n'avait pas "rempli ses obligations". L'État hébreu importe d'Égypte 40 % à 45 % de son gaz naturel.

REUTERS - L’Egypte a annulé un accord sur la fourniture de gaz à Israël alors que les actes de sabotage contre le gazoduc reliant l’Egypte à l’Etat Hébreu se sont multipliés depuis la chute d’Hosni Moubarak en février 2011, a annoncé dimanche Ampal-American Israel Corporation.

La compagnie nationale de gaz naturel Egas et l’Autorité générale égyptienne du pétrole ont annoncé la rupture du contrat signé avec la compagnie égyptienne EMG, a indiqué Ampal, partenaire de East Mediterranean Gas (EMG), qui exporte le gaz de l’Egypte vers Israël.

Mohamed Shoeib, directeur d’Egas, a confirmé la décision, expliquant que cet accord vieux de 20 ans avait pris fin jeudi. « Egas a mis un terme à l’accord parce l’autre partie n’a pas rempli ses obligations », a-t-il dit à la chaîne de télévision égyptienne Hayat. « C’est un désaccord commercial, sans considération politique », a-t-il précisé.

Le ministre israélien des Finances Yuval Steinitz a fait part de sa « très grande inquiétude » après cette annonce, jugeant que cela créait « un dangereux précédent qui jette un voile sur les accords de paix et les relations pacifiques entre l’Egypte et Israël ».

Israël importe d’Egypte entre 40 et 45% de son gaz naturel, aux termes d’un contrat signé après les accords de paix de 1979.

Interrompues pendant le soulèvement populaire qui a chassé du pouvoir l’ancien dirigeant Hosni Moubarak en février, les livraisons de gaz égyptien à Israël avaient repris au mois de mars 2011.

 

 

Première publication : 23/04/2012

  • ÉGYPTE

    Dans le Sinaï, le gazoduc alimentant Israël et la Jordanie à nouveau attaqué

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Dans le Sinaï, sabotage d'un gazoduc alimentant Israël et la Jordanie

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Un gazoduc alimentant Israël et la Jordanie saboté dans le Sinaï égyptien

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)