Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Paris transformé en parc olympique géant

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

geurre en syrie, mossoul, relations russo-américaines Partie 2

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

remaniement ministeriel, brexit, conseil de l'Europe Partie 1

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Pour le président Santos, le désarmement des Farc est un "jour historique"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Gouvernement Philippe II : les technocrates aux manettes ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macron, l'Européen

En savoir plus

TECH 24

Passe ton code d'abord !

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Année France-Colombie : le pays andin à l’honneur dans l’Hexagone

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiées syriennes en Jordanie : la menace Trump

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 24/04/2012

"La colère"

Presse française, Mardi 24 avril. Au menu de la presse française la percée historique du Front national au premier tour de l’élection présidentielle, qui vient faire planer une ombre sur les stratégies de campagne de Nicolas Sarkozy et François Hollande.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook…

On commence cette revue de presse française avec le journal le Monde, qui revient aujourd’hui sur la percée historique du Front national à la présidentielle française.

Le parti de Marine Le Pen a recueilli 18 % des voix au premier tour, c’est plus qu’en 2002, lorsque le FN était arrivé au second tour. Il n’y parvient pas cette fois, mais son «ombre» va planer sur les 15 derniers jours de la campagne. Le Monde évoque une présidentielle aux allures de référendum anti-Sarkozy, et explique l’arrivée de Marine Le Pen à la troisième place par le fait qu’«elle a su, mieux que Jean-luc Mélenchon, surfer sur les inquiétudes des couches populaires les plus affectées par la crise et tirer profit d’un vote protestataire à la recherche d’une expression forte». Un vote et un discours protestataires que les deux candidats ne doivent «reprendre à (leur) compte», d’après le Monde. La percée du FN va-t-elle infléchir ou non la stratégie de l’UMP et du PS? La réponse est non, d’après le journal, qui explique que Nicolas Sarkozy a choisi de «jouer son va-tout en pariant sur l’électorat FN», c’est-à-dire: persévérer sur la ligne «à droite toute» qui a été la sienne depuis le début de sa campagne, et que préconise son conseiller politique Patrick Buisson.

C’est une stratégie qui est saluée ce matin par le Figaro. Le journal titre sur le fait que «la droite y croit à nouveau». C’est ce qu’explique le premier ministre François Fillon dans l’interview qu’il a accordée au journal, où il dit qu’il n’y a pas «de réelle envie de gauche en France». Le Figaro écrit que les électeurs de Marine Le Pen n’ont «qu’une seule question à se poser: qui, de François Hollande ou Nicolas Sarkozy, est le mieux à même de répondre à leurs attentes ?». Question dont «la réponse va évidemment de soi», selon journal, qui conclut de tout ça que «Marine Le Pen veut (peut-être) la chute de Nicolas Sarkozy, (mais que) ses électeurs sont libres de leur choix. Et libres surtout de ne pas s’abandonner à la politique du pire». Le Figaro qui nous apprend ce matin que Nicolas Sarkozy va organiser un grand meeting le 1er mai au Trocadéro, autour de la «valeur travail», qu’il définit par ces mots: «A la gauche les syndicats, à moi le vrai travail et tous ceux qui travaillent dur».

Du côté de François Hollande, pas de changement de cap annoncé non plus. Le candidat socialiste est à la Une de Libération ce matin, et déclare: "C’est à moi de convaincre les électeurs du Front National". Comment ? -En expliquant que leur vote est avant tout l’expression d’une «colère sociale». Le candidat de l’UMP accusé par Libération d’avoir choisi une voie «détestable» dans laquelle il persévère à cause de «la force du FN et la faiblesse du vote centriste» et qui consiste, d’après le journal, à «faire le choix de l’amalgame: inquiétudes justifiées et angoisses fantasmées, préoccupations compréhensibles et discours indéfendables», mis tous ensemble «dans le même shaker».

Le vote protestataire et l’abstention additionnés représentent aujourd’hui la moitié de l’électorat, rappelle la Croix, en mettant en garde ce matin les deux candidats. Le journal s’inquiète, surtout, du «score élevé de Marine Le Pen et (de sa) stratégie de la tension, (qui) ont ouvert un piège redoutable sous les pieds du président sortant». Or «la question n’est pas de pure arithmétique, elle est politique», d’après la Croix, qui prévient que «la comptabilité (doit) s’arrêter là où commencent les incompatibilités».

François Hollande et Nicolas Sarkozy  invités par le quotidien les Echos à commencer «une nouvelle campagne », qui traite cette fois «des vrais enjeux économiques»
. Le journal regrette le déroulement de la campagne en cours, «une campagne paradoxale», «étonnamment centrée sur l’Hexagone», «alors que le monde n’a jamais lancé de défis aussi immenses». Une campagne qui n’a pour l’instant inspiré «aucun souffle», tout juste «un espoir chuchoté de victoire».

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

23/06/2017 Brexit

"Theresa, pas besoin de partir!"

Au menu de la revue de presse internationale de ce vendredi 23 juin, le sommet européen de Bruxelles, la colère des Afro-Américains face aux "bavures" policières et la naissance...

En savoir plus

23/06/2017 Brexit

"Et si le Royaume-Uni restait..."

L’Europe et l’avenir de la Grande-Bretagne sont à la une de la presse française en ce vendredi 23 juin. Au menu également : le retour chez lui, à Pau, de François Bayrou après sa...

En savoir plus

22/06/2017 Obamacare

"Chapeau bas, Queen Élisabeth !"

Dans cette revue de presse internationale du jeudi 22 juin : des indiscrétions sur le projet de réforme de santé aux États-Unis, le chapeau de la reine Élisabeth II est-il...

En savoir plus

22/06/2017 Remaniement ministériel

"Bayrou out : pas de quartiers"

La presse française s’intéresse évidemment en long et en large au remaniement ministériel intervenu hier en début de soirée. Pendant ce temps-là, la droite se déchire à...

En savoir plus

21/06/2017 Incendie

Fin des 3 jours de deuil national au Portugal

Dans cette revue de presse internationale : retour sur les terribles incendies au Portugal, les relations sino-américaines potentiellement affectées par la mort d'un étudiant...

En savoir plus