Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Transition floue au Burkina Faso

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Burkina Faso: Compaoré victime de son entêtement

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Drame de Sivens : retour sur l'affaire Rémi Fraisse

En savoir plus

TECH 24

La high tech peut-elle venir à bout du virus Ebola ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Les tests de résistance des banques sont-ils fiables ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'amendement "dividendes" qui fâche les PME

En savoir plus

#ActuElles

Au Pakistan, des femmes se mettent aux "métiers d’hommes"

En savoir plus

REPORTERS

États-Unis – Mexique : la frontière de tous les dangers

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des Arts du couturier Elie Saab

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 25/04/2012

Chine : politique, censure et cyberattaques

Les autorités chinoises imposent de nouvelles restrictions aux internautes du pays. Les Républicains utilisent le web pour attaquer le bilan de Barack Obama. Et un papa filme sa fille chaque semaine de sa naissance à ses 12 ans.

Chine : politique, censure et cyberattaques

Boxun.com est régulièrement la cible de pirates informatiques depuis plusieurs années. Mais ce site d’information chinois basé aux États-Unis a dû changer d’hébergeur la semaine dernière après avoir été victime d’une cyberattaque d’envergure. Son fondateur accuse le gouvernement chinois d’avoir orchestré ce piratage qui, selon lui, serait lié à sa couverture de l’affaire Bo Xilai, ancienne étoile montante du parti communiste qui a récemment été mis à l’écart.

Internet a en effet donné une ampleur inédite à ce scandale politique qui a révélé des luttes de pouvoir au sommet de l’Etat chinois. Face à l’absence d’informations officielles, la machine à rumeurs a en effet tourné à plein régime sur le Web, mettant à mal la culture du secret que cultive Pékin. Une situation face à laquelle les autorités ont tenté de reprendre la main en arrêtant des internautes, en fermant des sites et en imposant ces dernières semaines de nouvelles restrictions sur les réseaux sociaux.

Des mesures qui viennent s’ajouter à un dispositif de cybercensure déjà très étendu. La grande muraille électronique chinoise bloque en effet l’accès à plusieurs des sites les plus populaires du monde comme Youtube, Facebook ou Twitter.

Pour protester contre cette politique, le groupe de pirates informatiques Anonymous a attaqué au début du mois plusieurs centaines de sites, dont des portails gouvernementaux. Leurs pages d’accueil ont été remplacées par ce message qui donne notamment aux internautes chinois des conseils pour contourner la censure.

 

Les Républicains continuent à attaquer Barack Obama

Aux Etats-Unis, les Républicains redoublent d’efforts depuis plusieurs semaines pour fustiger le bilan du premier mandat à la tête du pays de l’actuel Président, Barack Obama. Une stratégie qui passe en grande partie par le web où les conservateurs multiplient notamment les vidéos de dénigrement pour attaquer ouvertement de chef de l’Etat sortant.

Deux nouveaux clips ont ainsi été mis en ligne récemment sur le site du Parti républicain pour critiquer Obama. Le premier dénonce l’attitude de l’occupant de la Maison Blanche vis-à-vis des puissants groupes d’influence de Washington. Le Président y est accusé d’avoir promis pendant sa campagne de 2008 de ne pas travailler avec les lobbies au cours de son mandat. Une promesse qu’il n’aurait absolument pas respecté estiment les conservateurs dans cette vidéo. Le second spot affirme lui de son côté que Barack Obama n’assume aucune des erreurs commises lors de ses 4 années passées au pouvoir et cherche toujours à blâmer ses adversaires politiques ou le contexte géopolitique mondial pour les problèmes qu’il rencontre au quotidien.

Une autre vidéo, un peu plus ancienne mais qui continue de circuler sur les sites de partage, s’en prend elle à la rengaine d’Obama. Un clip qui affirme que le Président radote depuis 4 ans en répétant toujours les mêmes discours et qu’il parle beaucoup mais qu’au final, il agit peu.

Des reproches que fait également au chef de l’Etat son probable futur adversaire, Mitt Romney. Dans ce spot divulgué sur son site de campagne la semaine dernière, l’ancien gouverneur du Massachusetts explique qu’en 2008, Obama promettait de faire avancer la société américaine mais que 4 ans plus tard, la situation économique du pays n’a clairement pas progressé. Un constat qui devrait inciter les électeurs à ne pas renouveler leur confiance à l’égard du président sortant espère le candidat mormon.

 

Les Jeux Olympiques à l’heure des réseaux sociaux

Pour rapprocher les athlètes de leurs fans, le Comité Olympique vient de lancer une plateforme dédiée aux réseaux sociaux. Le site compile en effet les messages publiés sur les comptes Twitter et Facebook de centaines de sportifs qui vont ou qui ont déjà par le passé participé aux Jeux Olympiques. En interagissant avec eux, les internautes pourront par ailleurs gagner des points qui leur permettront d’obtenir des cadeaux. Mais les athlètes ne pourront pas forcément s’exprimer comme ils le souhaitent, un cadre très strict leur ayant été fixé. Il leur sera par exemple interdit de mettre en ligne des vidéos tournées à l’intérieur du village olympique.

 

Tendance du jour sur les réseaux sociaux

Utiliser Twitter pour faire réviser le bac, c’est l’idée qu’a eue Laurence Juin, une professeur d’histoire-géographie de la Rochelle, en France. Ses élèves sont invités à répondre, en moins de 140 caractères et sans faute d’orthographe, aux questions que leur posent leur enseignante ou leurs camarades. Des quiz qui permettent de rendre le travail plus ludique tout en instaurant une relation plus directe entre le professeur et la classe. Reste à savoir si ces très courts messages seront suffisants pour passer en revue l’ensemble du programme à réviser pour l’examen de fin d’année.

 

Vidéo du jour

On dit souvent que les enfants grandissent trop vite. Pour ne pas perdre une miette de la croissance de sa fille Lotte, Frans Hofmeester, un papa néerlandais, a donc décidé de la filmer chaque semaine pendant 12 ans. Un travail titanesque qu’il a finalement compilé dans cette courte vidéo qui permet d’assister en moins de 3 minutes à la métamorphose progressive d’un bébé en jeune préadolescente…

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

30/10/2014 Réseaux sociaux

Une vidéo dénonce le harcèlement de rue à New York

Au sommaire de cette édition : une vidéo dénonce le harcèlement de rue subi par les femmes à New York; des supermarchés américains provoquent la polémique à l’approche...

En savoir plus

29/10/2014 Réseaux sociaux

Hongrie : les internautes défendent leurs droits

Au sommaire de cette édition : la Toile hongroise dénonce la mise en place d’une taxe Internet; les internautes canadiens apportent leur soutien à la communauté musulmane du...

En savoir plus

28/10/2014 Réseaux sociaux

La Toile réagit à la réélection de Dilma Rousseff

Au sommaire de cette édition : la Toile réagit à la réélection de Dilma Rousseff à la tête du Brésil; des chameaux maltraités en Chine indignent les internautes; et un homme se...

En savoir plus

25/10/2014 Réseaux sociaux

Le numérique africain à la croisée des chemins

L’Afrique nouvel eldorado du numérique. Un faible taux de pénétration, d’importants problèmes d’accès à l’électricité mais des projets innovants et des infrastructures en...

En savoir plus

27/10/2014 Réseaux sociaux

Les habitants d'Ottawa chérissent leur ville en ligne

Au sommaire de cette édition: les habitants d’Ottawa expriment leur fierté de vivre dans la capitale canadienne; les internautes espagnols dénoncent l’augmentation du coût des...

En savoir plus