Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Economie

Facebook va acquérir des brevets de Microsoft à prix d'or

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/04/2012

Facebook a décidé d'acheter 650 brevets détenus par Microsoft pour 550 millions de dollars. Ils permettront au numéro un des réseaux sociaux de mieux se défendre contre les accusations de violation de brevets formulées par Yahoo! à son encontre.

AFP - Multipliant les grosses dépenses à l'approche de son entrée en Bourse, Facebook a annoncé lundi qu'il allait débourser 550 millions de dollars pour acheter des centaines de brevets à Microsoft.

Avec cette deuxième grosse opération financière de la société californienne en moins d'un mois, après l'achat de la petite startup de photo Instagram pour un milliard de dollars, Facebook renforce ses défenses de propriété intellectuelle, dans un contexte où les contentieux à ce sujet se multiplient.

Facebook, qui revendique désormais 901 millions d'utilisateurs dans le monde, a lui-même été poursuivi par Yahoo!, qui lui reproche d'usurper ses innovations dans des domaines aussi cruciaux que le fonctionnement en réseau, ou le marketing. Facebook a riposté au début du mois avec une autre plainte, accusant Yahoo! de méfaits similaires.

Le détail du portefeuille qui va changer de main à l'occasion de la transaction annoncée lundi n'a pas été divulgué, mais il s'agit manifestement d'inventions auxquelles tenait Facebook, qui avait tenté, selon des informations de presse, d'acheter ces brevets lorsqu'ils ont été mis en vente au début du mois par AOL, pionnier d'internet aujourd'hui en déclin.

C'est Microsoft qui avait emporté la mise pour 1,056 milliard de dollars, une offre hors de portée de Facebook qui n'était intéressé que par une partie du lot mis en vente par AOL.

Microsoft avait acquis 925 brevets américains ou dossiers de brevets, plus une licence d'exploitation pour quelque 300 brevets supplémentaires qui n'étaient pas à vendre, ont expliqué Microsoft et Facebook dans un communiqué commun.

"Avec l'accord d'aujourd'hui, Facebook obtiendra la propriété d'environ 650 brevets AOL", pour lesquels Microsoft aura une licence d'exploitation. En outre Facebook obtient une licence d'exploitation pour le solde des brevets acquis et non vendus par Microsoft, ajoute le document.

Les deux entreprises nouent ainsi une alliance de fait, avec des intérêts croisés, une situation potentiellement ambiguë pour le groupe de Redmond (Etat de Washington, nord-ouest), par ailleurs partenaire stratégique de l'adversaire déclaré de Facebook, Yahoo!.

Ce dernier a réagi sèchement. "Rien dans ce qui est annoncé aujourd'hui ne change le fait que Facebook continue à violer nos brevets", a dit la société, relevant que "les entreprises qui achètent des brevets sont souvent en position de faiblesse". "Nous considérons l'annonce d'aujourd'hui comme la validation de notre dossier contre Facebook", a conclu Yahoo!.

Pour Microsoft, l'accord est financièrement intéressant: il "nous permet de récupérer plus de la moitié de nos coûts, tout en atteignant les objectifs que nous poursuivions lors de la vente d'AOL", a relevé M. Smith.

Son homologue chez Facebook, Ted Ullyot, a indiqué que l'opération protégeait "les intérêts à long terme de Facebook".

En tant que site internet à la fois relativement jeune (8 ans) et très riche (3,91 milliards de dollars de liquidités), Facebook est particulièrement vulnérable aux attaques sur l'utilisation de brevets.

Or ce type de contentieux est potentiellement très onéreux, d'où l'intérêt d'acheter des lots lui permettant de dissuader des concurrents tentés par des poursuites.

Facebook, qui a dépassé pour la première fois le seuil du milliard de dollars de chiffre d'affaires trimestriel en début d'année, avait déjà acheté en mars des brevets au centenaire IBM, pour un prix non précisé. Selon l'agence de presse Bloomberg, il s'agissait d'un lot de 750 brevets, qui porteraient notamment sur le fonctionnement en réseau.

Première publication : 24/04/2012

  • INTERNET

    Guerre des brevets : après la plainte de Yahoo!, Facebook contre-attaque

    En savoir plus

  • INTERNET

    Yahoo! poursuit Facebook en justice

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    Un milliard de dollars pour Instagram : le prix à payer pour éliminer un concurrent ?

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)